AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [L]a main dans le sac

Aller en bas 
AuteurMessage
Summer Cahill
(¯`·._.·[BE BRAVE]·._.·´¯)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 20
Dispo RP : Déjà en RP
Age du perso : 24 ans
Profession : Etudiante en psycho
Mutant(e) : Oui
Habitation : Bronx
Humeur :
65 / 10065 / 100

Date d'inscription : 18/02/2008

Dossier Personnel
Gestion RP:
Capacité/Dons:
Relations(s):

MessageSujet: [L]a main dans le sac   Sam 23 Fév - 21:00

.:: PV Chris Folley ::.


    "Bon week end Sum' ! Passe le bonjour à ton chéri" la railla une amie
    "Ahaha très drôle, il sait même pas que tu existes ! Allez passe un bon week end toi aussi."

    Summer salua sa meilleure amie en lui faisant un grand signe d'au revoir de sa main gantée. Aujourd'hui, le cours de psychologie infantile avait été vraiment dur à suivre mais elle avait pris tout un tas de note qui ne pourraient que lui être bien utile. Encore un vendredi soir où elle allait travailler comme une folle tout en songeant à son petit ami. Voilà deux mois qu'ils étaient ensemble. Ce soir était leur "anniversaire" mais Summer doutait que Chris s'en souvienne. A son idée à elle, les femmes retenaient beaucoup plus ce genre de date que les hommes. Elle pouvait très certainement se tromper. Seulement, elle ne voulait pas se faire de faux espoirs. Chris était un homme très occupé par son travail et par son fils alors elle préférait se faire discrète. Sa meilleure amie la taquiner souvent en la traitant de petit chien chien. Elle déplorait le fait que Summer accourt au moindre coup de fil de Chris. La jeune femme s'en défendait mais avec le recul, c'était tout à fait ça.

    Le hic, c'est qu'elle appréhendait beaucoup le passage à l'étape supérieure. Un jour où l'autre Chris souhaitera aller plus loin que les baisers avec elle. C'était un homme expérimenté alors qu'elle, à cause de son pouvoir, n'avait jamais eu de petits amis très sérieux. C'est alors qu'elle sentit son portable vibrer dans la poche de son jean. Un délicieux sourire s'afficha sur ses lèvres quand elle découvrit : Amour sur l'écran de son mobile. Sans plus attendre, elle décrocha son téléphone.

    "Bonjour Amour ! Tu vas bien?"
    "..."
    "Oui, elle a été tranquille. Je sors des cours. Et toi ta journée?"
    "..."
    "Euh ce soir? J'avais prévu de réviser un peu mais je suis libre. Pourquoi?"
    "..."
    "Oui oui je connais ce restaurant. Il est près du Time Square. Bien sûr !"
    "..."
    "NON ! Excuses moi, tu n'as pas besoin de venir me chercher. On peut se retrouver là bas Amour."
    "..."
    "D'accord, à ce soir, 20H. J'ai hâte de te voir, tu me manques."
    "..."
    "Je t'embrasse."

    Fiou, elle avait échappé belle. Summer ne désirant pas que Chris sache qu'elle vivait dans le Bronx et que sa situation financière était plus que dans le rouge ce mois-ci, elle faisait en sorte qu'il ne la raccompagne jamais chez elle, ou vienne la chercher. Elle prétextait l'indépendance de la femme ou autre ânerie de ce genre. Par contre, un autre problème de taille s'imposait à elle : Le restaurant. Celui qu'avait choisi Chris était hors de prix et elle n'avait aucune tenue à se mettre. Comment faire? Peut-être qu'elle trouverait une robe pas chère mais élégante dans le Queens. Une heure plus tard, dépitée, elle s'appuya contre le mur d'une boutique quand soudain, elle aperçut la robe de ses rêves. Noire, magnifique.

    Faisant attention, elle traversa la rue et entra dans la boutique. Elle déchanta rapidement en voyant le prix sur l'étiquette. Même en cumulant six petits boulots, elle ne pourrait jamais se payer cette merveille. En soupirant, Summer baissa la tête. Poussée par la curiosité, elle alla se refugier dans une cabine d'essayage et l'enfila. Ressortant, la jeune femme s'admira pendant de longues minutes sans remarquer la présence d'un homme qui ne perdait pas une miette du merveilleux spectacle qu'elle offrait. Il faut dire que Summer était vraiment d'une beauté à couper le souffle dans cet écrin de soie .

    "Vous êtes magnifique mademoiselle ! Absolument radieuse !"
    "Merci beaucoup."
    "Vous devez absolument l'acheter !"
    "Oh j'aimerais bien mais elle est trop chère pour moi."
    "Humpf alors enlevez là tout de suite, vous allez me faire rater une vente sinon."
    "Désolée."

    Toute penaude et triste, elle retourna dans sa cabine pour se changer, enfilant ses gants avant de sortir. Summer se dirigea vers le rayon pour ranger sa robe quand elle fut prise de folie. En faisant attention à ne pas se faire prendre, elle fourra rapidement la robe dans son sac et se retourna pour partir, quand elle buta contre un torse masculin. Relevant la tête, elle eut la surprise de tomber sur nul autre que Chris. Comprenant qu’il l'avait prise en plein délit de vol, elle baissa la tête en rougissant.

    "Si je te dis que c'est pas ce que tu crois, tu vas me croire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Folley
(¯`·._.·[MODO FO']·._.·´¯)
avatar

Nombre de messages : 13
Mutant(e) : Oui
Habitation : A définir
Humeur :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 24/02/2008

Dossier Personnel
Gestion RP:
Capacité/Dons:
Relations(s):

MessageSujet: Re: [L]a main dans le sac   Mer 27 Fév - 23:45

    « Papa ! Ne fais pas de bêtises hein ! Et sois gentil avec elle ! »

    Il y a des jours comme ça où l’on a envie de supprimer sa progéniture, mais bon on ne peut s’y résoudre, heureusement d’ailleurs sinon les enfants disparaitraient rapidement ! Enfin le pire était que le petit Lucas avait toujours ce genre de dernier mots avec son père, car notre cher Chris devait bien avouer que pour ce qui était d’être longtemps avec une fille il avait un peu de mal depuis quelques années.

    - Je te dis qu’il faut que je te file des cours gamin ! -

    *Kyubi, la prochaine fois que j’aurais besoin de ton avis je te sonnerais ! Je sais très bien comment tu te conduis avec les femmes... Espèce de vieux renard pervers et lubrique....*

    - Hey je n’ai pas l’intention de vivre dans le corps d’un ermite célibataire toute ma vie ! Alors autant en faire un ermite pervers ! -

    *Je te hais, tu le sais ça non ?*

    - Menteur puisque tu accepte de partager ton corps avec moi ! -

    *Moi au moins je n’avais pas oublié que c’était notre anniversaire aujourd’hui !* [/color]

    - Normal que j’ai oublié ! C’est le tien pas le mien ! -

    *......Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ?*

    Il se remémora à cet instant la conversation qu’il avait eu juste avant de quitter Lucas en le laissant pour le Week-end chez ses grands-parents. D’ailleurs a bien y réfléchir il aurait mieux fait d’attendre pour l’avoir cette fichue conversation, ça aurait évité bien des sarcasmes....

    "Bonjour Amour ! Tu vas bien?"
    « Oui et toi ma puce ? Tu as passé une bonne journée ? »
    "Oui, elle a été tranquille. Je sors des cours. Et toi ta journée?"
    « Normale, j’ai pu passer une petite après-midi avec Lucas, ce qui l’enchante comme tu peux sûrement l’entendre derrière... Dis moi tu as quelque chose de prévu ce soir ? »
    "Euh ce soir? J'avais prévu de réviser un peu mais je suis libre. Pourquoi?"
    « Bah si tu es vraiment sûre que ça ne te dérange pas dans ton boulot je pensais qu’on pourrait se faire un petit restaurant non ? Tu connais le « Blue Bay Harbor » ? »
    "Oui oui je connais ce restaurant. Il est près du Time Square. Bien sûr !"
    « Ok tant mieux alors. Mais si tu veux je peux passer te chercher ! Je ne suis pas loin de toi si tu sors des cours normalement ! »
    "NON ! Excuses moi, tu n'as pas besoin de venir me chercher. On peut se retrouver là bas Amour."
    « D’accord ma puce, 20 heures ça te va ? »
    "D'accord, à ce soir, 20H. J'ai hâte de te voir, tu me manques."
    « Toi aussi ma puce, toi aussi. Allez je t’embrasse, à ce soir ! »
    "Je t'embrasse."

    - Elle te cache un truc gamin ! Si ca se trouve elle en voit un autre en cachette et elle t’utilise comme bouche-trou ! -

    *Va en enfer sale....*

    - Un démon en enfer ? Ouah le pied ! -

    Chris soupira et ne fit aucun commentaire avant de remonter dans sa voiture et d’aller vers son appartement pour se changer un peu et réserver une table pour deux ce soir, histoire de ne pas se retrouver le bec dans l’eau pour leur second anniversaire...

    Il en termina assez vite, et malgré le fait qu’il avait encore du temps, il décida d’aller se promener dans la ville et d’aller rendre une petite visite au couple Fly s’ils étaient chez eux.

    Il fit malheureusement Chou Blanc et sourit avant de sortir, ce fut à peu près à ce moment là qu’il reçut un message sur son PDA. Reconnaissant la ligne Rouge il jura avant de prendre connaissance de ce message tombant si mal.

    Ordre Prioritaire, prière de vous rendre au Refuge B-896 afin de prendre en livraison un colis. Colis à transporter au site d’extraction J-35 dans les plus brefs délais.

    Il soupira et se mit tout de même à sa tâche. Il accomplit ainsi sa mission et ne quitta l’aéroport JFK qu’une petite trentaine de minutes plus tard. Cependant ce fut en rentrant chez lui qu’il aperçut une silhouette très bien connue. Il sourit et s’apprêta à faire une surprise à la femme de ses rêves, et alla donc se garer un peu plus loin avant d’aller dans la boutique où elle venait d’entrer.

    Il la vit alors se regarder dans un miroir, admirant sa sublime tenue noire. Il resta en admiration devant elle avant d’esquisser un petit sourire et d’amorcer son déplacement vers elle. Il s’arrêta cependant en entendant sa conversation avec l’employé. Il ne préféra ensuite rien faire et la laisse se changer, tout en restant attentif. Il la vit ressortir peu après habillée d’une façon plus modeste, et crut qu’elle allait remettre la robe en place.

    Cependant il se plaça juste derrière elle quand il s’aperçut qu’elle comptait manifestement s’enfuir avec sa nouvelle acquisition. Elle buta contre lui et releva lentement la tête, mais elle la rabaissa très vite en reconnaissant son torse. Elle murmura quelque chose qui laissa un sourire fugitif sur les lèvres de Chris. Il sortit délicatement la robe et releva doucement le menton de Summer avant de déposer un baiser rapide sur ses lèvres histoire de lui montrer qu’il n’était pas trop en colère.

    « Je me demandais justement ce que je pouvais t’offrir pour nos deux mois, et je pense que tu viens de me donner la solution ! »

    Il lui fit un petit clin d’œil et se releva pour signaler au vendeur qu’il achetait la robe. Ce dernier sembla très réjoui et le pria de se rendre à la caisse pour payer. Chris se retourna alors vers Summer et lui fit un petit clin d’œil avant d’aller acheter le précieux vêtement.

    Il revint une minute plus tard et tendit la robe à sa compagne, guettant sa réaction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer Cahill
(¯`·._.·[BE BRAVE]·._.·´¯)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 20
Dispo RP : Déjà en RP
Age du perso : 24 ans
Profession : Etudiante en psycho
Mutant(e) : Oui
Habitation : Bronx
Humeur :
65 / 10065 / 100

Date d'inscription : 18/02/2008

Dossier Personnel
Gestion RP:
Capacité/Dons:
Relations(s):

MessageSujet: Re: [L]a main dans le sac   Jeu 28 Fév - 19:36

    Mon dieu qu’est-ce-qu’elle allait bien pouvoir mettre pour ne pas faire tâche parmi les clients de ce restaurant. Il y a des jours où elle se demandait bien ce qu’il faisait avec elle. Chris appartenait à la haute société. Une fois, elle avait passé le week end avec lui et son fils. La première rencontre avec Lucas. Au départ, elle s’était sentie très mal à l’aise. Ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre le fils de son boyfriend. Summer avait bien cru qu’elle allait refuser au dernier moment. Néanmoins, la jeune femme s’était présentée à son appartement et le week end qu’elle passa fut son plus beau week end. Le plus dur, faire en sorte de garder ses gants. On n’a pas toujours ce qu’on veut dans la vie après tout. Pour le moment, elle n’avait pas à se plaindre. Deux mois de bonheur sans une once d’orage. Que demander de mieux ? Il y avait bien une chose mais rien que d’y penser, et elle se mettait à rougir comme une tomate. Son regard fut alors attiré par une sublime robe dans la vitrine d’une boutique. Absolument magnifique. Summer, sans aucune hésitation, entra dans le magasin, à la recherche de cette merveille. Elle déchanta rapidement en prenant connaissance du prix. Hors de sa bourse bien sûr ! Elle pourrait toujours demander à ses parents d’en payer la moitié mais non. Summer s’était promis quand elle avait quitté l’appartement familial, qu’elle ne demanderait jamais de l’argent à ses parents pour ses caprices. Ils l’aidaient déjà suffisamment en payant la moitié de son loyer et sa mère lui concoctait de bons petits plats.

    Cependant, malgré ce constat, elle ne résista pas à l’essayer. En se regardant dans le miroir près des cabines d’essayage, Summer songea que cette robe avait été faite pour lui. Elle aurait tant aimé apparaître ainsi vêtue devant son Amour. A coup sûr qu’il aurait été fier de l’avoir à son bras dans ce restaurant. La vendeuse arriva à ce moment là et après un court échange, elle retourna dans la cabine pour l’ôter. La jeune femme n’aimait pas qu’on lui parle sur ce ton ni qu’on la prenne pour une moins que rien. Simplement, elle était trop timide et réservée ou peut-être trop douce pour en faire la remarque. Retournant avec la robe pour la ranger dans le rayon, une folle envie la prit et elle la glissa sommairement dans son sac pour partir avec. Sa fuite fut entachée par un torse masculin. Pas n’importe lequel puisqu’il s’agissait de celui de Chris. Son Amour. Ce dernier l’embrassa tendrement avant de lui glisser quelques mots qui la firent rougir.

    « Chris non ! Elle est beaucoup trop chère ! »

    Toutefois, sa tête de mule préférée alla payer son achat avant de revenir vers elle pour lui tendre le sac contenant l’étoffe de soie. Ainsi, il n’avait pas oublié leur anniversaire. Deux mois c’est important mais quand même ! Summer se mit alors sur la pointe des pieds et l’embrassa à son tour pour le remercier. Elle se sentait quand même gênée par ce présent, ça coûtait tellement chère.

    « Merci Amour ! Je ne sais pas quoi dire d’autre, on ne m’a jamais offert quelque chose d’aussi beau. Merci mais je sais que tu attends des explications. Sache que c’était la première fois que je songeais à ce genre de folie. Je crois même que je l’aurais ramené aussitôt tant ça me ressemble pas. Je voulais juste que tu ne découvres pas que je ne suis pas la fille que je t’ai décrite. Disons que je t’ai un peu menti. Je n’habite pas dans le Queens mais dans le Bronx et je ne révise pas tous les soirs. En fait, j’ai deux petits boulots en dehors de mes études pour payer mon loyer. Je suis désolée de t’avoir menti mais je voulais être intéressante pour toi. Je me suis dit qu’enjoliver un peu les choses, ça ne serait pas méchant. Tu m’en veux beaucoup ? »

    Summer lui fit une petite moue boudeuse, pour amadouer son petit ami. D’habitude, elle se montrait toujours honnête mais elle ne voulait pas le perdre. Le hic, c’est qu’elle s’était enfermée dans ce mensonge et depuis, tout allait de travers et elle renchérissait à chaque fois pour ne pas se faire démasquer.

    « Au fait comment va Lucas ? Cela fait longtemps que je ne l’ai pas vu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Folley
(¯`·._.·[MODO FO']·._.·´¯)
avatar

Nombre de messages : 13
Mutant(e) : Oui
Habitation : A définir
Humeur :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 24/02/2008

Dossier Personnel
Gestion RP:
Capacité/Dons:
Relations(s):

MessageSujet: Re: [L]a main dans le sac   Lun 3 Mar - 23:10

    Hummm la question était assez épineuse pour la soirée, qu’est-ce qu’il allait bien pouvoir mettre ? Enfin bon il allait pouvoir y réfléchir plus tard. D’ailleurs son fils avait presque tenté de lui dicter sa tenue « obligatoire » pour la soirée. Il l’avait gentiment rembarré et lui avait signalé qu’il allait bientôt aller chez ses grands parents. Le jeune garçon lui avais rendu la politesse en lui tirant la langue et avait filé dans le couloir, laissant son père un peu dépassé par la situation.

    D’ailleurs Lucas lui avais signalé qu’il aimerait bien avoir assez vite une petite sœur. Ce devait être juste après que Chris l’ait déposé chez ses grands-parents, le résultat avait été immédiat, le jeune père lui avais confié qu’il devrait apprendre à se taire et lui avais ébouriffé les cheveux avant de filer dans la voiture et de filer vers son appartement.

    Il n,’était cependant pas arrivé à la moitié du chemin qu’il avait écopé d’une mission-corvée de taxi. C’est après l’avoir remplie qu’il avait pu apercevoir la femme de ses pensées entrer dans un magasin de vêtements. Il l’avait alors suivie et avais pu l’intercepter avant qu’elle ne commette une grosse bêtise.

    Il la stoppa en effet avant qu’elle ne sorte avec une robe non payée et s’occupa des frais pour elle. Il revint après avec la robe et la lui tendit avec un léger clin d’oeil. Elle lui répondit en l’embrassant tendrement et il lui tendit légèrement la politesse avant de l’écouter sérieusement, mais en souriant intérieurement.

    « Et bah j’espère bien ! J’aime bien faire original ma puce ! Et non je ne t’en veux absolument pas ma puce. Chacun a le droit d’avoir ses petits secrets après tout. Mais je dois avouer que je préfère l’apprendre par toi plutôt que le découvrir plus tard. Et tu n’as pas besoin de me mentir, je n’aime pas la fille du Queens ou du Bronx ou d’où que ce soit. J’aime Summer Cahill, donc à moins que tu n’ais menti pour ton nom ca me va ! »

    Il sourit en voyant la petite moue boudeuse de sa petite amie et l’embrassa rapidement sur les lèvres pour vraiment lui montrer qu’il ne lui en voulait absolument pas. Il eut à ce moment là une voix moqueuse dans sa tête et soupira intérieurement avant de répondre.

    *Qu’est-ce que tu as le renard ?*

    - Niark niark niark, je t’avais bien dit qu’elle te cachait un truc ! Bon ce n’est pas ce que je pensais certes, mais j’avais quand même partiellement raison ! –

    *Rahhhhh fiche moi la paix et vas hanter une autre personne !*

    - Je fais ce que je veux... –

    Chris jura intérieurement et coupa la communication pour répondre à la femme qui le regardait avec des yeux interrogateurs.

    « Il va bien... Il m’a encore cassé les pieds ce matin à propos de nous deux mais bref. Il a fini chez ses grands-parents ! Enfin ce n’est pas très méchant vu que c’était prévu depuis une éternité. Il m’a même conseillé, et je cite, de ne pas faire de bêtises et d’être gentil avec toi ! »

    Il regarda Summer avec un petit regard en coin et posa une question de son air le plus sérieux.

    « Je suis toujours gentil avec toi non ? J’ai des doutes avec lui.... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer Cahill
(¯`·._.·[BE BRAVE]·._.·´¯)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 20
Dispo RP : Déjà en RP
Age du perso : 24 ans
Profession : Etudiante en psycho
Mutant(e) : Oui
Habitation : Bronx
Humeur :
65 / 10065 / 100

Date d'inscription : 18/02/2008

Dossier Personnel
Gestion RP:
Capacité/Dons:
Relations(s):

MessageSujet: Re: [L]a main dans le sac   Mer 5 Mar - 17:27

    C'est ce que l'on appelle se faire prendre la main dans le sac. La honte, je ne vous raconte pas. Encore qu'elle aurait préféré se faire prendre par un agent de sécurité et non par son propre petit copain. Comment allait-elle se sortir de se pétrin? Aussi facilement qu'une lettre à la poste. Bon nous allons stopper là le florilège d'expression toute plus hasardeuse les unes que les autres pour se concentrer sur notre petite Cahill, Summer de son prénom. A la vue de son visage, elle devait certainement avoir pris un coup de soleil, tant ses joues étaient présentement rouges écrevisse. L'été est mauvais pour la peau de certaines jeunes filles. Chris sourd à sa supplique, alla lui payer cette magnifique robe pour revenir, fier comme un gardon vers elle. Oui j'avais dit stop aux expressions mais finalement continuons ! Et puis je fais ce que je veux, c'est ma réponse. Summer le remercia alors d'un baiser en continuant de rougir avant de s'expliquer le pourquoi du comment. Elle rigola à la réponse de son tendre et cher petit ami avant de prendre une pause pour réfléchir.

    "Voyons si je m'appelle bien Summer Cahill ! Je crois, regarde c'est ce qui y a de marqué sur ma carte d'identité. ça prouve rien, je peux très bien être une criminelle super douée dans le faux et usage de faux. En fait, je m'appelle Gwendoline pastalackienomineralisasio Silverter. Mes parents qui ont eu la flemme de l'écrire sur mon acte de naissance ont simplifié en Summer Cahill. Pas mal hein?! Et vous Monsieur Folley, vous me cachez des choses? Humm laisse moi deviner ! Tu es un agent secret travaillant pour une obscure agence gouvernementale et tu as cinq femmes et quarante enfants. Ahah pris sur le fait Mister Folley."

    Summer éclata de rire avant de se bouiner contre son petit ami, heureuse de le retrouver après ces quelques jours passés loin de lui. Une vraie drogue que de sentir ses bras se renfermer sur elle, ou encore de sentir ses lèvres effleurer les siennes, voir son doux sourire ou encore se perdre dans l'immensité de son malicieux regard. Vous l'aurez compris aisément que notre miss est folle de son jules et qu'elle ne compte pas le lâcher. D'ailleurs, elle profita de son petit moment d'absence pour l'embrasser dans le cou, seule zone accessible pour elle. Oui, à côté de Chris, la demoiselle fait office de nain de jardin. La pauvre avec son mètre soixante, elle va pas aller loin face à son mètre quatre vingt à lui mais elle adore ça (XD). N'y tenant plus, elle le tira doucement par le col de sa chemise pour qu'il se penche et lui donna un tendre baiser avant de remarquer que tout le monde les regardait. Alors là, ce fut la totale, ce n'est plus seulement ses joues qui devinrent écrevisse mais bien la totalité de son visage. L'exhibitionnisme n'étant pas son truc ! Pour camoufler sa gêne, elle demanda à son compagnon, des nouvelles de son fils. Hey, elle est vraiment sincère, elle adore ce petit garnement !

    Summer afficha cependant une moue perplexe ! Il lui avait cassé les pieds à propos d'eux. Cela voulait-il dire qu'il envisageait sérieusement un couple avec elle ou au contraire, qu'elle n'était qu'une petite amie passagère et que son fils l'énervait à vouloir plus pour eux? Question à creuser mais elle savait qu'elle ne le ferait jamais. Ce genre de conversation, elle préférait les faire en rêve plutôt que dans la réalité. Histoire de ne pas se prendre de vent sans nul doute.

    "Pauvre petit, il est adorable, tu es exagères! J'espère qu'il va s'amuser chez tes parents en tout cas. Pour ce qui est de ta gentillesse vis à vis de moi, hum je ne sais pas. On ne peut pas dire que j'ai eu beaucoup de petits amis pour faire la comparaison. Voyons voir ! Mais oui, tu es le plus génial, le plus doux, et gentil des petits amis. Le prince charmant dont rêve toutes les filles de mon genre."

    Summer lui fit un petit clin d'oeil avant de glisser sa main gantée dans la sienne pour les faire sortir du magasin. Elle commençait à ne plus supporter cette vendeuse qui n'arrêtait pas de reluquer son homme. Méchante fille, c'est à elle non mais ! Arrivée dans la rue, elle posa sa petite tête brune contre l'épaule de Chris, tout en continuant à lui donner la main.

    "Dis, tu as encore du temps devant toi, où tu dois aller travailler? J'aimerais bien qu'on passe notre après midi et notre soirée ensemble. Je t'offre un café quelque part? Au fait, bon anniversaire mon coeur !"

    D'un tendre sourire, elle l'embrassa amoureusement avant de se serrer dans ses bras. Un vrai petit chaton cette demoiselle. Peut-être était-il temps de lui confier son deuxième secret. Summer se recula alors légèrement de lui et d'une voix empreinte de timidité et de crainte, elle s'adressa à lui.

    "Chris, j'ai un autre truc à te dire sur moi. Voilà, je... je suis une mutante. Je n'ai aucune maladie de la peau ou quoique ce soit. Si je porte des gants c'est pour me protéger mais surtout protéger les autres. Quand je touche quelqu'un j'aspire sa vie et sa personnalité ainsi que toutes ses capacités. Si je touche un mutant, j'aspire ses pouvoirs et là, je deviens une catastrophe ambulante. Je voulais te le dire car j'ai confiance en toi mais je comprendrais aussi enfin j'essaierais du moins de l'accepter, enfin ce que je veux dire c'est que si tu ne veux plus que je vous approche toi et Lucas, je respecterais ton choix. Je t'aime mais je sais que certaines personnes n'aiment pas trop les mutants. Enfin voilà."

    Bravement, elle releva son visage, des larmes perlant à ses yeux. Elle n'avait pas honte d'être mutante, elle l'acceptait et le revendiquait. Certes, un rejet de la part de Chris lui briserait le coeur mais elle avancerait, elle se relèverait ! Seulement, elle ne voulait plus se cacher de lui, elle voulait être elle-même, hors en se réfugiant derrière tout un tas d'excuse, elle se mentait à elle-même, pire, elle mentait à l'homme qu'elle aimait et pour une personne détestant la supercherie, ça commençait à faire trop de mensonge et de non dit.

    "Tu en penses quoi? Si tu pouvais éviter de m'insulter ça serait gentil, je sais que je suis étudiante en psycho mais je n'ai pas trop envie d'aller voir un psy pour soigner cette blessure. Je vais me taire car sous le stress je raconte que des bêtises."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [L]a main dans le sac   

Revenir en haut Aller en bas
 
[L]a main dans le sac
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi il ne faut pas mettre la main dans un engrenage?
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Se promène par la main (pv Gael)
» CANICHES d'élevage Tous âges URGENT à placer - VAR
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Chronicles™ :: • QUEENS • :: Commerces-
Sauter vers: