AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   Sam 28 Juil - 21:08

Images de l'appartement à venir.


Pour poster ici j'aimerais qu'on me le demande par mp avant. Merci!


Dernière édition par le Ven 21 Déc - 7:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   Ven 21 Déc - 7:37

Quelques semaines plus tard...

Anyck, son prénom de la journée, ressemblait à une vraie gamine. Assise du côté passager du camion déménageur que Dereck avait loué, elle ne cessait de gigoter dans tous les sens, riant à plusieurs reprises en claquant des mains, impatiente de voir son nouvel appartement. À la voir aussi enthousiaste, on ne se douterait jamais qu'elle venait de passer un très long séjour à l'hôpital et qu'elle venait à peine d'avoir son congé. Mais Anyck restait fidèle à elle-même; soit ne jamais regarder derrière soi si cela pouvait affecter son moral, elle préfèrait de loin vivre au jour le jour pour en profiter au maximum.

"On est bientôt arrivé!?"

Cette question, elle l'avait bien posée une bonne petite vingtaine de fois à son copain qui conduisait, obtenant toujours un 'non' à la fois amusé et découragé. Cette fois cependant, Dereck lui répondit par un 'oui' soulagé, tandis qu'elle hurlait sa joie en sautillant à qui mieux mieux sur son siège, un sourire fendu jusqu'aux oreilles. Elle colla son nez sur la fenêtre et regarda les maisons et les bâtiments défilés, attendant le moment où elle verrait leur nouvelle adresse. Le véhicule ralentit soudainement et se stationna devant l'un d'eux, du style un peu vieillot, mais Ô combien accueillant.

"C'est ici!? C'est ici dis!? WAHHHHH C'est waaahhh!!"S'exclama-t-elle en ouvrant la portière.

Elle agrippa sa béquille sur le banc d'en arrière et descendit en sautant sur sa jambe non-blessée. Positionnant la béquille en dessous de son bras libre, l'autre ayant un atel qui le coinçait sur sa poitrine pour ne pas qu'elle le bouge, elle observa l'endroit, totalement émerveillée. Voyant que son amoureux venait la rejoindre, elle déposa sa tête contre son torse en soupirant de bonheur, un sourire accroché en permanence à ses lèvres. Elle embrassa son épaule à travers le tissu de sa chemise et leva sa petite frimousse vers le jeune homme.


"J'adopte déjà notre nouvelle ville, notre nouvel appartement...en bref notre nouvelle vie."Dit elle rayonnante.

Elle fronça son petit nez et jeta ensuite un oeil au camion qui contenait tous leurs meubles. Ça s'était la partie moins amusante, du moins pour Dereck, puisque vu l'état dans lequel était Anyck, elle ne pouvait pas transporter de lourdes charges ni en déplacer. Malheureusement, parce qu'elle ne se faisait pas à l'idée qu'elle ne pouvait pas l'aider....Surtout que côté décoration, Anyck se faisait toujours une joie pour tout faire elle-même, ayant beaucoup de goût pour cette tâche, évidement puisqu'il s'agissait en quelque sorte son métier alors...


"Heureusement que tu n'as pas à monter un escalier monstrueux...t'es certain que tu veux pas qu'on appelle quelqu'un pour t'aider?"Lui demanda-t-elle une énième fois en sachant très bien la réponse de Dereck.

Ah l'orgueil...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   Ven 21 Déc - 23:50

    Le couple Mays/Sharks se trouvait présentement dans une camionnette empruntée au père d’un ami. Effectivement, aujourd’hui, était le jour où ils déménageaient dans leur nouvel appartement en plein cœur de Brooklyn, à New York. Dereck se retenait quand même d’assommer sa passagère et accessoirement petite amie. Disons qu’il pouvait se montrer patient, mais il y avait des limites. Pire qu’une gosse, son Annick. Oui, elle s’appelait ainsi pour le moment. Le mutant espérait toutefois que leur enfant qui verrait le jour dans quelques mois, ne tiendrait pas totalement d’elle sinon, il se suicidait tout de suite, pour gagner du temps. Quand elle lui posa une nouvelle fois la fatidique question de : on est arrivé, il haussa les yeux au ciel avant de soupire, quelque peu amusé malgré lui. Il grimaça sous son tympan qui avait sans nul doute rendu l’âme pour cause de hurlement dans un espace clos et secoua la tête tout en s’engageant dans la rue de leur immeuble. Ce n’était pas le grand luxe, vu l’aspect assez vieillot de l’extérieur, mais l’intérieur se montrait à la hauteur de leurs attentes. Et puis, soyons honnête, c’était un appartement qui se trouvait surtout dans leurs moyens car il ne fallait pas oublier le prix du loyer et New York était comme qui dirait redoutable au niveau du prix de l’immobilier.

    « Calme toi puce, sinon tu vas encore te faire mal ! »

    Il n’avait pas grand espoir que sa réplique soit entendue de la principale intéressée, étant donnée sa tête contre la vitre et ses yeux émerveillés. C’était aussi pour cette raison qu’il l’aimait tant. Son côté gamine et peu délurée. Avec elle, on ne sombrait jamais dans la routine. Dereck gara la camionnette sur l’espace réservé au stationnement et arrêta le moteur. A peine avait-il fait ça, que sa princesse débarquait dehors. En souriant, il la suivit bien assez vite et fit le tour du véhicule pour la réceptionner dans ses bras. Sans se séparer de son doux sourire, qu’il affichait uniquement en sa présence, il l’embrassa sur le front avant d’hausser les épaules.

    « Je dois dire que ça me plait bien aussi ! Et puis plus il y aura de distance entre mes parents et moi, et mieux ça sera. Ils m’ont fait un cirque monstre quand je leur ai dit que je déménageais. Imagine si je les avais informé que j’allais partagé un appartement avec ma petite amie qui est entre parenthèse enceinte de moi. »

    Le couple fit une nouvelle fois le tour de la camionnette pour ouvrir les doubles portes arrière, histoire de pouvoir récupérer leurs meubles. La plupart se trouvait encore dans leurs cartons d’emballages, attendant que le jeune homme les montent. Heureusement qu’il aimait les travaux manuels sinon, il se trouverait dans une position fort désagréable. Une nouvelle fois Annick lui posa la question, à savoir s’il ne voulait pas d’aide. D’un mouvement de la main, ennuyé, il regarda tout le chargement.

    « Mais non, ça va aller ! Toi tu vas gentiment prendre ma guitare si tu peux et tu m’attends en haut, je vais me charger de tout monter ok ?! »

    Comme s’il prenait un enfant dans les bras, il se saisit de son étui à guitare pour la lui donner, un mélange d’appréhension et de peur contenue au fond de son regard. Il faut dire que Dereck y tenait beaucoup à sa guitare. En passant, il lui signala une nouvelle fois de faire attention à la fois à elle, car elle se trouvait encore en convalescence mais aussi à son instrument de musique, son véritable gagne pain.

    « Bon et bien au boulot ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   Jeu 27 Déc - 7:42

Finalement arrivé à destination, c'est à dire leur nouveau chez soi, Anyck était au comble de son excitation et sa hâte. Après avoir manqué de se casser la gueule à cause de sa béquille et de son entêtement à sauter du véhicule, elle se blottit dans les bras de Dereck en lui racontant sa joie. Elle eut une petite moue aux lèvres aux paroles de ce dernier, soit que ses parents auraient bien une attaque si ils seraient au courant qu'il allait habiter avec sa copine...enceinte. Elle jeta un oeil à son ventre encore plat et haussa les épaules.

"Faudra bien les prévenir bientôt chocolat...parce que ta 'Willy' va bientôt prendre du poids. Puis j'aimerais bien les rencontrer avant de plus pouvoir rentrer dans mes fringues hein."Lui dit elle en rigolant.

Elle demanda ensuite une nouvelle fois si il était certain qu'il ne voulait pas un peu de renfort. À la réponse qu'elle attendait, elle leva sa main libre en signe de 'je t'embête plus, mais subit les conséquences patate'. Elle saisit délicatement le bébé de son chéri, sa guitare en soit, et accrocha la gance de l'étuit sur son épaule gauche avant de commencer doucement à monter les escaliers, prenant bien soin de ne pas accrocher la guitare, et aussi pour ne pas se prendre les pieds dans sa béquille envahissante. Une fois en haut, elle prit la clé de leur nouvel appartement et déverouilla la porte, en la laissant grande ouverte pour laisser le champ libre à son chéri qui transportait des trucs beaucoup plus lourds. Émerveillé, elle scruta telle une enfant l'endroit de ses grands yeux ébahis. Un long 'wahhh' s'échappa de sa gorge avant qu'elle ne dépose doucement la guitare contre un mur. S'était parfait. Grand, spacieux et....blanc. Un détail, puisque Miss Mays allait remédier à cela aussitôt qu'elle pourrait se remettre sur ses deux pieds.

En entendant les pas de son chéri derrière elle, elle se retourna et recula rapidement en sautant sur un pied pour le laisser passer, lui et leur petit canapé noir. Une fois qu'il l'eut déposé dans le salon non loin de l'entrée, elle sauta encore à cloche pied et alla se jeter dans le canapé en attirant son amoureux par sa ceinture auprès d'elle.


"Je peux t'aider pour un autre truc dit? Je veux pas rester assise à te regarder faire tout le boulot."Dit elle d'une voix boudeuse.

Sachant pertinement qu'elle ne pouvait pas faire grand chose dans son état, elle sembla réfléchir un instant et leva l'index en l'air lorsqu'elle eut une idée.


"J'ai apporté un peu de bouffe pour les premiers jours, question qu'on soit pas obligé de manger que du restaurant pendant le déménagement. Et j'ai aussi amené de la....limonade! J'pourrais t'en faire et quand tu seras trempé, découragé et de mauvaise humeur, ce que je sais qui va arriver, je viendrais t'en faire boire...comme dans les films!"S'exclama-t-elle toute souriante et fière.

Ils retournèrent donc au camion emprunté, et Anyck fouilla dans les sacs de provision qu'elle avait fait. Elle en amena quelques uns en haut, en disposant les plus nécessaires dans ses doigts et un entre ses dents, très élégant, et se dirigea tranquillement vers la cuisine. Elle sortit tout ce dont elle avait de besoin et se mit à sa précieuse tâche. Quelques secondes à peine plus tard, elle pencha la tête sur le côté, perplexe, et regarda tour à tour les citrons et la machine à presser.


"J'fais comment moi pour presser avec une seule main..."Se murmura-t-elle à elle-même.

Elle tenta difficilement de découper les agrumes en premier lieu, ce qu'elle réussit après de longues minutes, et en mit un sur le presseur. Baon. De sa main libre elle le poussa vers le bas et pour pouvoir le tourner elle alla poser son coude et son menton contre la machine. Objectif réussit! Sa camisole, son atel, ses bras, son cou, son visage, en bref tout le haut de son corps était trempé de jus de citron, mais elle ignorait totalement ce détail, trop fière d'elle pour y penser ne serait-ce qu'une seconde. Souriante, elle versa le contenu dans un grand verre et se retourna vers son copain qui justement arrivait dans la pièce.


"Vous avez soif...Monsieur?"Demanda-t-elle en battant des cils.

Elle éclata ensuite de rire et montra fièrement le verre à Dereck, qui lui était apparament amusé par l'état catastrophique du comptoir de la cuisine et de sa petite amie.


"Beuh quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   Lun 31 Déc - 17:18

    « Ils ont l’intention de venir dans quinze jours donc ma petite Willy va pouvoir subir le courroux de sa belle-mère. Tu as osé lui voler son fils, méchante sorcière ! »

    D’un sourire taquin, il l’embrassa avant de se diriger vers l’arrière de la camionnette pour ouvrir les doubles portes. En voyant tout le bordel et les meubles à monter, il soupira. Sa fierté et son orgueil mal placé lui interdisait pourtant de demander de l’aide. Il pouvait très bien se débrouiller tout seul et puis un petit coup d’électricité sous les meubles et il pourrait les soulever sans problème. Chacun ses méthodes de déménagement. Dereck confia sa guitare, non son bébé à sa petite amie et la regarda nerveusement partir en première. C’est qu’il y tenait à sa guitare ! Bon aussi à sa petite amie mais elle on pouvait toujours la rafistoler, pour sa guitare ça pouvait vite devenir irréparable. Surtout avec une gaffeuse comme sa princesse.

    « Bon allez Sharks ! Tu peux le faire ! »

    En même temps s’il ne voulait pas se taper la honte vis-à-vis de sa petite amie, il valait mieux qu’il réussisse à tout monter à la force de ses bras. Dereck grimpa dans la camionnette et décida de grimper en premier le canapé. Le reste des meubles se trouvaient en carton , attendant d’être monté pour prendre leur forme définitive. Bordel, ça pesait une tonne ce truc ! Une nouvelle fois, l’idée de demander de l’aide l’effleura mais il résista une nouvelle fois. A la force de ses bras, il extirpa le sofa jusqu’à le faire descendre du véhicule. Après, il regarda à droite et à gauche, en haut, bref tout autour de lui. C’est bon, aucun voyeur à l’horizon. Dereck se concentra et créa une large plaque d’électricité sous le canapé et à la force de son esprit, il le souleva en contrôlant ladite plaque. Pour faire bonne figure, il fit mine de pousser le canapé jusqu’ à l’appartement, même s’il ne faisait pas grand effort. Pourtant, une mince pellicule de sueur recouvrait son visage. Utiliser ses pouvoirs ainsi l’épuisait tout autant que de soulever par lui-même ce foutu canapé. Il réussit toutefois à gagner l’appartement pour être accueillit par la mine boudeuse de sa petite amie. Quand elle parla de mauvaise humeur, Dereck haussa un sourcil.

    « Je suis toujours de mauvaise humeur tu devrais le savoir, mais va pour ton idée. Tant que tu restes pas dans mes pattes ça me va ! »

    Toujours aussi aimable, ça faisait plaisir à voir. En même temps, jouer au manutentionnaire ne lui plaisait pas des masses mais ils n’avaient pas les moyens de se payer des professionnels. Heureusement pour lui, la déco, c’était sa femme qui s’en occupait. Non sa copine, pas sa femme. Oh puis merde, ça revenait au même, dans les deux cas, elle restait dans son lit et il lui était fidèle. Le reste, c’était seulement un bout de papier qui faisait la différence. Annick décidé de lui préparer une limonade, ce qu’il accepta de bon cœur même s’il ne le montra pas. Ils redescendirent tous les deux au camion et il faillit éclater de rire en voyant sa petite amie, chargée comme un mulet. Décidément, elle n’en raté pas une. Amusé, il attrapa deux cartons qu’il plaça sur sa tête et regrimpa à l’appartement. Là, il ne put s’empêcher d’éclater de rire devant l’état lamentable de sa petite amie et de la cuisine.

    « Rien rien, je me dis juste que j’ai bien fait d’activer l’arrivée d’eau car une bonne douche te fera pas de mal. »

    Dereck l’embrassa avant de prendre le verre qu’elle lui tendait pour en boire une gorgée. Délicieux malgré que le verre collait à sa main. Il ne résista pas à la taquiner une fois de plus mais la gratifia d’un compliment. Sa limonade était vraiment délicieuse. Dereck posa son verre ensuite sur le comptoir avant d’enlever son tee-shirt et de retourner vider la camionnette. Quarante cinq minutes plus tard, il fermait le véhicule et remontait pour la dernière fois à l’appartement.

    « Terminé ! Maintenant faut tout déballer et assembler les meubles. Je ferais ça tout à l’heure. Si on mangeait? Je sais pas toi mais j’ai une faim de loup. Tu veux que je t’aide à faire à manger? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   Jeu 3 Jan - 3:15

Ne voulant pas rester dans son coin à ne rien faire et à regarder son copain se tapper toutes les corvées, Anyck lui offrit de lui préparer de la bonne limonade pour le déshydrater un peu après ses nombreuses tâches. Après une réponse affirmative, et un commentaire douteux de Dereck, elle lui envoya un petit coup de poing sur l'épaule en souriant et le suivit à l'extérieur pour aller chercher ce dont elle avait de besoin. Elle monta quelques sacs, disposé entres ses doigts libres et ses dents, ignorant totalement les regards semi-moqueurs, semi-amusés du jeune homme, et monta à nouveau à l'appartement, en prenant bien son temps pour ne pas tomber. Bon, elle tombait bien une ou deux fois par jour depuis son 'accident', mais elle tentait quand même d'éviter de le faire, puisque même si elle s'habituait à se couvrir de ridicul et qu'elle s'en moquait grandement, la douleur était malheureusement toujours présente. Donc, ne pas aggraver les choses était son objectif premier.

Déjà que ceci lui avait donné du fil à retordre, préparer la fameuse limonade restait la tâche la plus compliqué à cause de son bras indisponible. Après avoir coupé les agrumes, ce qu'elle avait fait avec un peu d'aide par son pouvoir d'aékinésie, elle ne mit pas longtemps avant de savoir qu'elle n'aurait pas assez d'une main pour pouvoir presser les aliments. Elle se mit donc à la hauteur du comptoir, déposa son menton et son épaule contre la petite machine et pressa. L'état lamentable dans lequel elle se trouva ensuite ne lui effleura même pas l'esprit, trop heureuse d'avoir réussit à remplir un grand verre bien pleins du jus. Ajoutant beaucoup de sucre et un peu d'eau pour adoucir le goût, elle regarda son 'oeuvre' un sourire satisfait aux lèvres et le mit sous le nez de son petit ami lorsqu'il arriva auprès d'elle. Lorsqu'il éclata de rire et qu'il lui mentionna qu'une douche ne lui ferait pas de tort, elle baissa la tête pour observer la catastrophe et éclata de rire elle-même avant de hausser les épaules.


"J'ai fais exprès."Mentit Anyck en rigolant."Parce que ça te donne l'opportunité de me dévêtir à chaque fois quand je veux aller me doucher...tu t'en plains pas à ce que je sache."Enchaîna-t-elle en lui adressa un petit sourire malicieux.

Après qu'il l'eut doucement embrassé pour la remercier, il but de grandes gorgées de son breuvage, Anyck aux aguets de ses commentaires. Elle leva son bras libre au ciel en signe de victoire à ses compliments et alla lui donner un autre baiser...collant. Son homme retourna donc au camion, après avoir enlevé son t-shirt sous l'oeil voyeur de la jolie brunette qui tenta ensuite d'ouvrir les quelques boîtes de carton. Presqu'une heure plus tard Dereck eut enfin terminé de vider le véhicule et vint rejoindre sa copine qui était assise au sol en train d'essayer d'assembler sa précieuse cafetière. Elle leva la tête vers ce dernier lorsqu'il entra dans la pièce et hocha vigoureusement la tête à la mention de nourriture.


"Oui, je crève de faim. Mmh....on se fait pas commander de la pizza à la place? Avant qu'elle arrive on ira prendre une douche, tu es trempé de sueur, et moi de limonade..."Dit elle en poitant ses fringues trempés et qui collaient à sa peau.

Elle leva son bras libre en ouvrant et fermant frénétiquement son petit poing, demandant ainsi muettement à Dereck de l'aider pour la remettre sur ses pieds....enfin, sur son pied...ahem. Elle pouvait y arriver, mais avec difficulté et ça lui prendrais une éternité. Puis elle aimait bien aussi profiter des bras de son amoureux...mais ça, s'était un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   Dim 6 Jan - 2:51

    « Je me plains jamais peut-être mais toi non plus à ce que je sache ma belle ! »

    Dereck la regarda avec son air de dire je suis peut-être pervers mais tu n’es pas mal non plus dans ton genre. Voilà un aspect de leur relation qu’il affectionnait beaucoup. Sous ses airs timides, Dereck cachait un homme assez infatigable sur ce terrain là. En réalité, le jeune homme avait besoin d’être mis en confiance mais une fois cette formalité remplie, il se montrait extraverti, comme quand il montait sur scène pour chanter. D’ailleurs, il était en passe de devenir un célèbre chanteur avec son groupe. Le buzz sur le net les avait propulsé au rang de groupe le plus prometteur. On parlait dans les couloirs d’un prix de la révélation de l’année. Il ne restait plus qu’à finaliser la maquette de l’album puis de faire la promotion. Autant vous dire que cet aspect de son travail ne l’enchantait pas des masses mais comme dans tout travail, il y avait les bons et les mauvais côtés. Là seule chose qu’il espérait, c’est qu’il gagne suffisamment sa vie pour offrir une vie décente à sa famille. Certes, il comptait aussi sur Alix pour les revenus mais pour sa fierté personnelle, il souhaitait pouvoir apporter un certain confort à son enfant. Son enfant, ça faisait spécial de dire cela. En plus, ils n’étaient même pas marié et pour un homme aussi conservateur, ça le gênait beaucoup de concevoir un enfant hors mariage et qu’il ne porte pas son nom de famille. Malheureusement, sauter le pas lui foutait une trouille immense et il se demandait s’il arriverait à passer le cap. En fait, à tout réfléchir, ce n’était pas trop le mariage qui le dérangeait, c’est plus le fait de se dire, que peut être Alix irait voir ailleurs. Tout était allé très vitre entre eux du coup, il hésitait à la demander en mariage et puis, l’éventualité de se prendre un vent, le refroidissait largement.

    En gros, il se confortait dans ce statut quo à savoir concubins allant bientôt avoir un enfant. Garçon ou fille? Surprise. Dereck enleva alors son tee-shirt car il crevait de chaud et retourna décharger la camionnette, laissant sa petite amie monter sa cafetière. Elle et son café, une grande histoire d’amour. Après, pas besoin de se demander pourquoi elle sautait toujours partout. Alix se shootait à ce délice amer. Une heure plus tard, il déposait le dernier carton de meuble dans le salon, qui ressemblait à un immense garde meuble, tant il y avait des cartons partout. Son ventre criant famine, il lui proposa de passer à table mais Alix prévoyait autre chose pour eux. Dereck éclata de rire avant de l’attirer à lui pour l’embrasser tendrement.

    « On peut passer directement au dessert et on reprendra le repas après ! Je te prends quoi comme pizza? Du rosé? »

    Le mutant déposa un autre baiser sur les lèvres d’Alix puis attrapa son téléphone portable qui se trouvait dans le sac à main de sa copine. L’avantage d’avoir une copine, c’est qu’on pouvait ranger son portefeuille et son portable dans son sac. Il écouta la commande de sa princesse puis appela une pizzeria livrant à domicile et passa commande. Peu après, il posa son téléphone sur la table du salon et attrapa son Alix pour l’embrasser langoureusement avant de la prendre dans ses bras, faisant quand même attention à ses blessures, pour l’amener dans la salle de bain, histoire de prendre une douche crapuleuse. Arrivée dans cette fameuse pièce, il commença à l’embrasser dans le cou tout en passant ses mains sous son haut trempé de jus. Sans quitter ses lèvres au maximum, il le lui ôta avant de continuer à la déshabiller tout en lui prodiguant milles caresses plus sensuelles les unes que les autres. Elle ne resta pas en reste puisqu’elle participa à la phase déshabillage avant qu’il ne la pousse sous la douche. Commença alors ce qu’il appelait la douche crapuleuse. A savoir faire tendrement l’amour sous le jet d’eau chaude pour terminer par se laver mutuellement. Une demi-heure plus tard, séchés et habillés, ils attendaient calmement sur le canapé que le livreur vienne sonner à leur porte. Ce qui ne tarda pas à arriver.

    « Reste là, je vais la chercher ! Mon portefeuille se trouve toujours dans ton sac? Je sais plus où je l’ai mis. »

    Après avoir eu sa réponse, il alla ouvrir la porte, paya la pizza avant de l’amener dans le salon où l’attendait sa petite amie. Dereck la posa sur la petite table et le couple dîna tranquillement en parlant de tout et de rien. Le mutant ne se sentait pas d’attaque à monter quoique ce soit, ça attendra le lendemain qu’il soit en forme. Une fois le repas terminé, il débarrassa les déchets avant de retourner vers Alix pour l’enlacer tendrement, histoire de terminer la soirée comme il se doit, à savoir en amoureux.

    « Tu as pris tes médicaments? Au fait je t’ai trouvé un bon kiné pour ta rééducation, histoire que tu reprennes la forme le plus rapidement possible. Pas que je t’aime pas, mais tu fais un pitié avec tes béquilles et ton bras en écharpe. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   Ven 18 Jan - 0:15

Elle perverse!? Mensonge! Elle eut une exclamation outrée, sa jolie petite bouche ouverte en un cercle parfait, avant de laisser place à un rictus malicieux et..pervers.

"Moui...peut être bien."Dit elle simplement en se laissant choir, et le mot n'était pas ambitionner puisqu'elle se laissa littéralement tomber sur ses fesses, au sol.

Ne pas s'inquiéter, les fesses de cette dernières étaient immunisées contre le roc à force de tomber dessus. C'est donc comme si de rien n'était qu'Anyck entreprit d'ouvrir les quelques boîtes à sa portée. C'Est ainsi qu'on eut l'impression qu'une guerre s'était déclarée juste autour de la petite brunette à voir les très nombreux cadavres d'objets entasser, pouvait-on croire, en guise de bouclier. Mais ce qu'elle cherchait ne se trouvait pas dans ce tas de trucs à peu près tous inutiles...Le pourquoi de son affolement soudain. Tournant la tête dans tous les sens, elle scrutait les boîtes éparpillés un peu partout en vérifiant surtout l'inscription marqué dessus chacunes d'entre elles. Lorsqu'elle vit sa propre écriture disant : ''Trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès fragile!", elle sut que sa cafetière était dans celle-ci. Laissant parraître son excitation débordante, elle rampa jusqu'à la boîte et la prit possessivement contre elle pour retourner à l'intérieur de son cocon d'objet.

Lorsqu'elle commençait tout juste à entreprendre d'assembler sa précieuse cafetière, Dereck lui finissait son dur travail. Anyck aurait pu facilement deviner à l'instant que son ventre criait famine, et avec raison selon elle. Elle ne fut donc pas surprise lorsqu'il lui proposa de faire à manger, mais elle donna l'option 'facilité', soit de commander une pizza, ajoutant aussi la proposition d'une douche. Le rire de son amoureux lui réchauffa le coeur comme à toutes les fois qu'elle le voyait ainsi et elle se laissa doucement aller dans ses bras puissants, en nichant son nez dans son cou, un tendre sourire aux lèvres en entendant ses paroles. Mmh...dessert.


"J'Suis toujours partante pour les desserts."Murmura-t-elle en relevant sa petite frimousse.

Elle sembla réfléchir à sa question et lui proposa de commander une grande pizza pepperonni et fromage...plus du bacon, piment vert, saucisse italienne, anchois (des verts et des noirs...les deux sont fait pour aller ensemble, expliqua-t-elle), du jambon en grain, avec des frites et un grand pepsi. Simple...non? Tous ceux qui connaissaient l'appétit vorace d'Anyck se demandait comment elle faisait pour manger autant...comment un corps aussi petit que le sien pouvait ingéré autant de nourriture? Certes, elle nourrissait maintenant une deuxième personne, mais elle avait toujours beaucoup mangé, s'attirant la jalousie de plusieurs personnes qui n'avaient pas le même système qu'elle, à savoir qu'il prenait un kilo juste en mangeant une part de gâteau, tandis qu'elle pouvait manger le gâteau au complet et elle n'engraisserait pas d'une toute petite once. Bref, après la réaction de Dereck, ce dernier alla chercher son portable dans le sac à main de la demoiselle et commanda. Ensuite, vint tant attendu...le dessert.

Enthousiaste, Anyck se laissa entièrement faire lorsque son homme la prit dans ses bras. Elle laissa tomber sans plus de manière sa béquille au sol et se laissa entraîner vers la salle de bain en embrassant son chéri partout où elle pouvait l'atteindre. Bouche, mâchoire, gorge, épaule furent au menu. Arrivé à destination, le couple se déshabilla mutuellement, se délectant tous deux des caresses qu'ils se prodiguaient. Mmh...sentir le doux contact de la peau contre la sienne, en plus de la caresse de l'eau chaude qui coulait agréablement sur son corps offrait à Anyck des frissons continuels de plaisir. Après ce délicieux dessert, ils se lavèrent assez rapidement pour ne pas manquer le repas principal. Oui ce qu'ils venaient de partager était savoureux, mais malheureusement ça ne remplissait pas leur ventre vide. Après s'être séchés et habillés, ils allèrent s'asseoir dans le canapé pour attendre le livreur qui ne tarda pas. Rigolant à la question de Dereck, elle lui répondit que oui son portefeuille se trouvait toujours dans son sac...depuis qu'ils étaient ensemble il y était presque en permanence alors.

L'odeur qu'Anyck sentit aussitôt que la pizza se retrouva devant elle sur la petite table basse, son appétit monta en flèche...disons que son petit déjeuner était bien loin. Elle servit alors son copain d'une énorme pointe et de frite, se servit elle-même et mangea. Dès qu'ils terminèrent leur assiettes, le couple s'enlacèrent, Anyck jouant doucement dans les cheveux de Dereck. À la question de celui-ci elle se racla la gorge et se mordit la lèvre inférieure.


"Euh....tu vas le savoir si je te mens non? Rho j'ai oublié de les prendre, mais promis je les prends avant le dodo!"Lui assura-t-elle."Oh génial! Je vais donc bientôt cesser de faire pitié, quelle joie!"Dit elle en riant.

Elle se redressa un peu pour reposer sa jambe sur le canapé et entreprit de se coucher face à face avec Dereck. Après qu'elle eut réussit, un sourire rêveur flotta sur ses lèvres.


"Tu aurais des idées toi pour les prénoms de notre bébé...si c'est un garçon ou une petite fille?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   Lun 21 Jan - 3:09

    « Tu abuses princesse, c’est pas en prenant une fois sur deux ton traitement que tu vas rapidement te mettre sur pied ! Alors sois tu le prends avant de dormir, sois tu crèches sur le canapé pour la nuit ! Tu dois reprendre des forces pour le bébé. »

    Dereck se montrait toujours aussi doux avec les gens, ça en devenait presque affligeant mais il s’inquiétait tout simplement pour sa petite amie, quoi de plus naturel en somme. Seulement, le mutant ne savait le montrer que par l’agressivité et puis tout était si nouveau pour lui. Dereck passait du stade de célibataire endurcie incapable de gérer une relation sentimentale plus d’une quinzaine de jours à futur père d’un enfant et en plus, il habitait avec la mère de la future terreur. Alix fit comme si de rien n’était puisqu’elle s’acharna à vouloir se coucher face à lui. La laissant se débrouiller pour la peine, il se saisit de sa guitare qui reposait contre l’accoudoir du sofa. Jouer de la musique lui manquait énormément et déjà, rien qu’en caressant l’instrument de son cœur, il sentait des fourmis s’agiter dans ses doigts. C’est Alix qui le sortit de sa léthargie en lui posant la question quant aux choix des prénoms. A tout bien réfléchir, il ne s’était jamais posé la question.

    « Hum non pas vraiment j’avoue ! J’aimerai bien appeler mon fils, si c’est un garçon, Connor. C’est le prénom de mon frère qui a disparu. Dès fois, je me dis que c’est injuste. Je t’ai toi, et bébé Shreck alors que lui, il a disparu ou alors mes parents ont raison et il est mort dans un trou dans l’oubli de tous ! Désolé, on en était où ? Ah oui aux prénoms. Pour une fille, je ne sais pas, si elle est comme sa mère, ça sert à rien de la baptiser, elle se donnera le prénom qu’elle souhaite. Et toi des idées ? »

    Penser à son frère le rendait toujours aussi taciturne et renfermé alors Dereck se mit à gratter quelques accords pour se changer les idées. Voila plus de cinq ans que Connor Sharks avait disparu, laissant derrière lui des parents effondrés et un frère sans dessus dessous. Comment vivre sans son modèle ? Comment réussir sans pouvoir se confier à quelqu’un ? Voila ce qui lui faisait tant défaut. Depuis cinq ans, il s’assumait seul, sans son soutient de tous les jours. Pour se protéger et ne plus souffrir d’une disparition, Dereck avait déployé un grand bouclier alimenté par la colère et le mépris. Seule Alix détenait les clés de cette grande muraille mais le savait-elle ? Savait-elle toute l’importance qu’elle avait à ses yeux ? Dereck en doutait mais il ignorait comment trouver les mots pour le lui dire. Tout en continuant de gratter les notes de musique, le mutant se plongea dans sa musique, affichant un regard nostalgique et un sourire rêveur.

    // Shadows fill an empty heart
    As love is fading,
    From all the things that we are
    But are not saying.
    Can we see beyond the scars
    And make it to the dawn?

    Change the colors of the sky.
    And open up to
    The ways you made me feel alive,
    The ways I loved you.
    For all the things that never died,
    To make it through the night,
    Love will find you.

    What about now?
    What about today?
    What if you're making me all that I was meant to be?
    What if our love never went away?
    What if it's lost behind words we could never find?
    Baby, before it's too late,
    What about now? //


    Sans s’en rendre compte, il venait de chanter les deux premiers couples et le refrain de sa voix grave. Quand il le remarqua, Dereck se mit à rougir avant de détourner le regard et de ranger sa guitare dans son étui. Ensuite, il se racla la gorge avant d’annoncer qu’il allait nettoyer la table basse. Au moins ça l’occupait un temps. Une fois tout nettoyé, il regarda Alix en souriant, penaud.

    « On va se coucher ? »


[Hj : Désolé princesse, c'est pas top ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: //Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//   

Revenir en haut Aller en bas
 
//Appartement d'Alix Mays et de Dereck Sharks//
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Alix Fils Aimé di sektè prive a remèt zam ilegal fannfwa yo
» Est au bar (Pv : Alix)
» Alix Merz [Serdaigle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Chronicles™ :: • ARCHIVES • :: Avant Fermeture-
Sauter vers: