AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 |Quartiers de Désirée Van Der Basse|

Aller en bas 
AuteurMessage
Désirée Van Der Basse
(¯`·._.·[VA TE PRESENTER]·._.·´¯)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Humeur :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: |Quartiers de Désirée Van Der Basse|   Jeu 31 Jan - 18:35

Désirée Van Der Basse habite seule dans ce magnifique appartement qui est en faite un chambre de luxe en haut d'un des hotel ls mieux cotés de l'Upper East Side.

----------------------------------------------------

|Photos à Venir|

----------------------------------------------------

#RP En Cours#
@vec Dean Connors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Désirée Van Der Basse
(¯`·._.·[VA TE PRESENTER]·._.·´¯)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Humeur :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: |Quartiers de Désirée Van Der Basse|   Jeu 31 Jan - 18:50

    Désirée avait appelé un taxi suivit par Dean. Ils s’envolait tous les deux vers la chambres/appartement de Désirée qui se trouvait dans un des hôtels les plus luxueux de l’Upper East Side. D’ailleurs comment allait-il réagir en voyant qu’elle avait les moyens de se payer se genre d’appartement ? Peut-être qu’il allait prendre ses jambes à son cou et s’enfuir. Dans ce cas là, elle n’aurait qu’à maudire son argent une fois de plus et passer le reste de la soirée seule. La voyage en taxi se fit dans silence. Dean semblait observer pensivement les bâtiments tous plus chics les uns que les autres et ne semblait pas comprendre où est-ce qu’elle l’emmenait. La taxi s’arrêta au bout d’une vingtaine de minutes devant une immense tour. Des portiers vinrent ouvrirent la porte des deux cotés tandis que Désirée d’une voix qui fut étrangement douce et polie, dit aux personnes :

    « S’il vous plait, payez d’avance le chauffeur et mettez la facture sur mon compte. »

    L’un deux hocha la tête tandis que le chauffeur de taxi, leur adressa un merci silencieux. Désirée se tourna vers Dean, passant une main dans ses cheveux et avec une inspiration qui voulait redonner du courage, avança vers les portes de l’hôtel. Elle fut saluée dans le hall par des personnes qu’elle ne connaissaient pas, d’autres qu’elle avait rencontré au cours de soirée mondaine et d’autres encore qui était des amis de la famille. Le guichet lui adressa un immense sourire quand elle passa devant eux. La montée en ascenseur les déposa exactement au 70ème étage.

    « Le 7ème ciel puissance dix »

    Elle avait lâché ça sans gêne et avec un sourire décontracté. Dean n’avait pas vraiment l’air des plus heureux mais il allait changer d’avis une fois qu’ils seraient sortis d’ici. Elle le conduisit jusqu’à sa chambre qui avait été refaites pendant son absente, histoire de ne pas se taper la honte si jamais elle ramenait des amis. Tout était magnifique, propre, rangé d’une manière maniaque…Désirée invita Dean à s’asseoir sur son immense lit avant de lui dire…

    « Je sais que tu dois être surpris mais je te dirais tout ce que tu veux savoir plus tard, pour le moment je vais prendre une douche, si tu veux à boire, c’est dans le petit frigidaire en dessous de la télé. Je reviens dans pas longtemps promis je me dépêche mais en attendant mets toi à l’aise »

    Elle lui fit un clin d’œil complice et rassurant et se rendit dans sa douche. Dean ne pouvait entendre maintenant que l’eau qui coulait. Prendrait-il son mal en patience ou se sauverait-il à l’improviste pour ne plus jamais revoir l’héritière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |Quartiers de Désirée Van Der Basse|   Ven 1 Fév - 20:25

    Qui aurait dit que Dean Connors se serait retrouvé au soixante dixième étages d’un hôtel grand luxe de New York ? Ce matin en se levant, certainement pas Dean. En effet, tout commença réellement en fin d’après midi lorsque ce dernier, à la suite de son travail, décida d’aller prendre un café dans l’un de ses bars atypiques de Central Park à savoir le Central Perk. Dean avait besoin de voir du monde ce soir. Il ne savait pas pourquoi mais c’était comme si quelque chose en lui le forçait. Il aurait pu aussi bien retourner à l’institut mais il avait envie de voir de nouvelle tête. Et finalement, il ne regrettait pas ce choix. Lorsque Dean fut à sa table, un café entre ses mains, il sentit une jeune femme passée derrière lui. A ce niveau, rien de bien palpitant me direz vous. C’est alors qu’il sentit un danger. La jeune femme glissa sur le carrelage du sol. Dean se retourna aussi vite que ses pouvoirs lui en donnaient la faculté. Il rattrapa la jeune femme dans ses bras. Il y avait pire comme rencontre. Il aida cette dernière à se relever. En parfait gentleman, Dean lui demanda si tout allait bien, si elle n’avait rien. Quand ce dernier eut sa réponse, il invita la jeune femme à partager un verre avec lui. Pour quelle raison ? Dean ignorait la raison. Peut être avait-il tout simplement envie de faire sa connaissance au moment où cette dernière était dans ses bras ? Où suivait-il son instinct ? Une tête brûlée.

    La jeune femme, qui s’appelait Désirée Van der Basse, accepta l’offre. Elle s’assit à sa table et la conversation se mit en place entre les deux personnes. Plus qu’une conversation, un jeu de séduction se mit en place. Ainsi, il fut décidé que Dean Connors passe la soirée avec Désirée Van Der Basse. Qui sait, peut être plus que la soirée. En effet, ce fut la jeune femme, elle-même, qui lui lança qu’il serait son cavalier pour la soirée, voire la nuit. Lorsque Dean lui demanda ce qu’ils attendaient pour aller chez elle, cette dernière ne répondit rien directement. Elle se leva gracieusement, prenant la main de Dean, elle lança à voir haute que cet homme allait passer la soirée avec elle et que peut être un jour, les autres hommes allaient avoir cette chance. Dean eut un rire amusé. Il attrapa sa veste et suivit la jeune femme. Ces derniers, dans la rue, prirent un taxi. Désirée donna une adresse au chauffeur. Durant tout le trajet, aucune parole ne fut prononcée ni de l’un ni de l’autre. Dean se demandait où elle pouvait bien l’emmener. Il fut bientôt au courant. Le taxi s’arrêta enfin au bout d’une vingtaine de minute. Les deux passagers descendirent pour faire face à une tour immense. Dean leva la tête, il n’arrivait pas à voir le haut du bâtiment, tellement elle était haute.

    La voix de Désirée attira l’attention de Dean. Cette dernière lança aux portiers de payer le taxi et de mettre la facture sur son compte. Les deux portiers acceptèrent avec un « oui mademoiselle ». L’un des portiers ouvrit la porte à Désirée quand celle-ci s’approcha de la porte en verre. Le même portier salua Dean au passage. A l’intérieur, tout était grandiose. Cela le changeait des quartiers dans lequel Dean passait ses journées. Ou même du quartier dans lequel il vivait. Hell’s Kitchen, la cuisine de l’enfer. Cela impressionnait d’une certaine façon Dean mais pas de la façon qui aurait pu impressionner d’autre personne. Apparemment, Désirée possédait une fortune, et alors ? Ce n’est pas ce qui avait plu à Dean. C’était elle qui lui avait plu. Les deux jeunes gens montèrent dans un ascenseur. La jeune femme appuya sur le bouton marquant le soixante dixième étage. La jeune femme déclara « septième ciel puissance dix ». Dean ne pouvait pas sembler des plus à l’aise mais ce dernier n’aimait pas se retrouver coincé dans ce genre d’ascenseur. Il n’était pas claustrophobe mais bon c’était comme ça, il aimait l’air libre. Dean regarda Désirée qui semblait amusé. Il ne put s’empêché de sortir une phrase qui s’échappa naturellement de sa bouche.


    « Je connais un autre moyen que l’ascenseur pour arriver au septième ciel »

    Il déclara ceci avec un regard provocateur se demandant si la jeune femme allait relever cette allusion ou tout simplement laisser couler. Ils arrivèrent enfin au soixante dixième étage. Dean et Désirée descendirent de l’ascenseur. Ce dernier suivit la jeune femme qui se dirigea vers sa chambre. Ouvrant la porte avec un pass magnétique, elle invita Dean à le suivre. Cette chambre était gigantesque. Une suite de luxe. Désirée regarda Dean lui disant qu’elle lui expliquerait ce qu’il voudra savoir mais avant, elle allait prendre une douche. Elle invita Dean à s’asseoir et si il avait soif, il y avait un mini bar.

    « Tu m’expliqueras tout ? Je ne suis pas contre, je crois que j’ai des choses à t’expliquer également. Merci pour le verre mais je crois que je vais attendre ton retour pour en boire un. »

    Désirée se dirigea vers la salle de bain. Dean pu entendre l’eau coulée. Il enleva sa veste et la posa sur un des fauteuils présents dans la chambre. Dean remarqua une grande fenêtre. Il se dirigea vers cette dernière, l’ouvrit et se mit auprès du bord. Son pouvoir lui donnait souvent cette envie d’être en altitude. Il n’avait pas le vertige ou que ce soit d’autre du genre. Les pieds sur le rebord, Dean contemplait la vision de New York de nuit qui s’offrait à lui. Il entendit alors quelques pas derrière lui.

    « Dis moi. Ça t’arrive souvent d’inviter un homme que tu viens juste de rencontrer à venir chez toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Désirée Van Der Basse
(¯`·._.·[VA TE PRESENTER]·._.·´¯)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Humeur :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: |Quartiers de Désirée Van Der Basse|   Mer 6 Fév - 18:09

    Désirée était aux anges. Sa journée était parfaite et sa soirée s’annonçait divine. Que pouvait demander une jeune femme de sa condition en plus. Après avoir rencontré un charmant jeune homme dans des circonstances gênantes et avoir accepté de prendre un café en sa compagnie, elle avait décidé de l’inviter à passer la soirée avec elle. Ce dernier avait accepter sans avoir vraiment eut besoin d’une réflexion intense. Elle avait été irrésistible sur coup là et l’on pouvait presque dire que se liait entre les deux jeunes gens une relation dangereuse. C’est après avoir poussé un dernier appel à la jalousie, qu’elle emmena Dean Connors à l’intérieur de sa cage dorée. Monde somptueux, où l’argent fait le bonheur mais où les sourires dissimulent les pensées les plus cruelles.

    Ils avaient pris le taxi en direction d’un des hôtels les plus somptueux du Upper east side de New York. Dean avait l’air quelque peu intimidé ou surpris par l’endroit, mais il n’avait pas à s’en faire, il était en compagnie d’une personne qui serait le guider et s’occuper de lui. Après avoir fait payer le chauffeur et traversé le grand hall, les deux adultes se retrouvèrent dans l’ascenseur en partance du 70ème étage. Désirée se sentant maintenant parfaitement à l’aise laissa échapper une petite boutade sur le 7ème ciel. Dean eut l’esprit vif et rétorqua avec humour qu’il connaissait d’autres moyens pour s’y rendre. Invitation à la débauche sérieuse ou simple blague ? Elle le découvrirait bien vite…

    La chambre de Désirée lui servait également d’appartement et elle passait donc pas mal de temps à l’intérieur. Elle savait qu’elle n’avait rien rangé avant de partir mais les bonnes feraient le ménage à sa place, elles étaient payées pour ça après tout. Elle installa Dean qui fut content d’apprendre qu’elle lui expliquerai tout ce qu’il souhaitait savoir quand elle sortirait de sa douche:

    « Et bien j’espère que ces choses à m’expliquer en valent la peine »

    Elle avait dit avec un grand sourire enjôleur. Elle souhaitait dire à Dean qu’elle était mutante car elle ne sortait jamais avec des gens ayant peur des mutants ou ayant simplement une haine farouche contre eux. Sa douche, brûlante, lui fit un bien fou. Elle avait beaucoup trop marcher aujourd’hui et elle ne savait pas s’il était raisonnable de ressortir faire la fête, mais quand l’appel des garçons est plus forts que celui des pieds qui souffrent , que faire de plus…? Elle sorti de la cage de douche en marbre teinté et vérifia que Dean n’était pas dans les parages comme le pervers qu’il aurait put être. C’est alors qu’elle activa son pouvoir. Ses yeux devinrent complètement bleus et de son corps s’échappaient des flammes bleutés. Une vapeur d’une odeur exquise s’envolait. Quelques secondes plus tard, elle était sèche et après avoir enfilé un dessous des plus se*y, elle enroula une serviette et rejoignit Dean qui regardait par l’une des grandes fenêtres de la chambre.

    « Ca m’arrive de temps en temps pourquoi ? Tu es gêné ? »

    La deuxième question prenais tout son sens quand elle vit, l’étincelle de surprise dans son regard. Il s’était retourné pour débuter une conversation poli et avait put remarqué qu’elle était dans la plus simple tenue. Une serviette enroulée autour d’elle cachant ses intimités mais dévoilant des jambes magnifiques ainsi qu’une chevelure encore humide autour de son visage angélique…Elle aimait faire ce genre d’effet aux garçons…

    « Tu veux boire quelque chose, je dois avoir de l’alcool, des jus de fruits et de l’eau…? Je ne bois pas de soda donc je n’en ai pas ici mais si tu en veux ou même si tu veux manger dis moi, je commande au room service »

    Elle sourit légèrement et s’assit sur son immense lit.

    « Bon avant de parler de choses plus sérieuse, je t’explique juste le plan de soirée…J’avais prévu de manger quelque chose en chemin, par exemple un hot dog ou de la pizza, ensuite je serais descendu dans un club ou j’ai l’habitude de me rendre, c’est une ambiance assez sympa tu verras, et puis si tu es toujours d’accord, il y aurait eut mon habituel glace de nuit, que je mange en général en marchant dans Central Park la Nuit…Ca te va ? »

    Son plan devait paraître assez étrange pour Dean qui devait penser qu’elle aurait fait une soirée dans un restaurant chic, puis dans la boite de nuit la plus coté de New York pour enfin finir sur une balade en limousine avec tous les garçons qu’elle aurait rencontré. Et bien, quand l’on connaît mieux Désirée l’on se rend compte qu’elle n’est pas le prototype de la fille riche qui est tellement gâtée qu’elle ne sait plus apprécier la simplicité. Sa fortune lui sert juste à ne jamais avoir de souci d’argent et à toujours pouvoir aider dans le cas ou ses amis en aurait besoin. Elle aime les plaisirs simple comme rencontrer les gens et être seule à certain moment. Malheureusement comme une grande majorité des femmes , elle a été touché par la folie de la mode et l’on peut dire que 30% de son budget par dans les vêtements, chaussures accessoires…Pas bien…

    Elle passa une main dans ses cheveux et avant que Dean n’ai put répondre, elle activa son pouvoir sur sa main droite. Elle sembla prendre feu mais aucun cri de douleur ne s’échappa de sa douce gorge. Elle contemplait se phénomène avec un amusement certain puis lança à son rendez-vous:

    « Avant que tu ais le temps d’accepter, je dois juste te dire que je suis mutante… »


[Désolé c‘est médiocre, je me rattraperais au prochain]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: |Quartiers de Désirée Van Der Basse|   

Revenir en haut Aller en bas
 
|Quartiers de Désirée Van Der Basse|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE
» Combat dans la cité basse
» [Xia] Vieux quartiers industriels
» Katzenjammer
» Ahem.. Please to meet you ?.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Chronicles™ :: • ARCHIVES • :: Avant Fermeture-
Sauter vers: