AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ¤RP Test de Troy Evans¤

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ¤RP Test de Troy Evans¤   Mar 29 Jan - 22:47

.:RP Test de Troy Evans:.


Age du personnage:
17 ans, né le 7 Avril 1990, Jumeau de James Neldel.
Mutant: OUI NON
Caratère:Tout d’abord, c’est une véritable tornade. Jamais il ne s’arrête un seul instant. Il faut toujours qu’il bouge, qu’il tripote quelque chose lorsqu’il cause, à croire qu’il est branché sur du 220 volts. Bon nombre de ses proches se fatiguent rien qu’à observer Troy. De plus, cette facette de sa personnalité se révèle souvent être un gros défaut. En effet, en cas de danger, le jeune homme est souvent bien trop impulsif si bien qu’il est incapable de mesurer l’importance ou les conséquences de ses actes avant de les avoir accomplis. Troy n’anticipe rarement l’avenir et vit sa vie au jour le jour, seconde après seconde, ainsi, il n’est pas rare que le jeune homme se retrouve dans des postures périlleuses dont il se sort toujours grâce à une chance plus qu’insolente.
Par ailleurs, après une enfance plutôt difficile qui l’a poussé à prendre beaucoup de maturité d’un coup, Troy se montre souvent puéril et rattrape en quelque sorte les moments précieux de son enfance qu’il n’a pas vécu. Il est donc loin d’être le dernier à faire des bêtises…
D’autre part, sachez tout de suite que si Troy Evans était dans le dictionnaire, on trouverait « maladresse personnifiée » à côté de son nom. Peu adroit, éternel gaucher, le jeune homme un véritable empoté. Toujours en train de renverser ou de casser ce qui lui tombe sous la main, il possède néanmoins le don de toujours tout se faire pardonner car il est loin d’avoir un mauvais fond. Malgré tout, mieux vaut éviter de lui confier des secrets ou de l’inclure en confidence car, même s’il est quelqu’un de confiance, c’est un gaffeur invétéré. Si jamais il y a une gaffe à faire, inutile de chercher bien loin qui en sera l’auteur, Troy Evans s’en chargera.
Néanmoins, Troy reste un jeune déterminé. Lorsqu’il se fixe un objectif, le jeune homme l’attendra à tous les prix, quoiqu’il dusse lui en coûter. Malgré tout, il n’en reste pas moins une vraie mule ! Têtu, buté, borné, il aura toujours raison même s’il à tord !
Malgré tout, le jeune homme reste un adolescent souriant, agréable, serviable et infiniment gentil. Il n’hésite pas à faire quelques petits sacrifices s’il sait que cela peut faire un heureux, c’est un jeune homme facile à vivre et peu contrariant.
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Winchester
~ Heaven is in your eyes ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Age : 25
Dispo RP : Prise
Age du perso : 27 ans
Profession : Infirmière - Directrice du Refuge
Mutant(e) : Oui
Habitation : Manhattan
Humeur :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 18/07/2007

Dossier Personnel
Gestion RP:
Capacité/Dons:
Relations(s):

MessageSujet: Re: ¤RP Test de Troy Evans¤   Mer 30 Jan - 0:35

Bienvenue parmi nous !

Ton RP test aura pour sujet la découverte de tes pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ¤RP Test de Troy Evans¤   Mer 30 Jan - 8:35

.:Une nuit californienne de canicule glaciale:.


Le soleil avait déjà disparut depuis plusieurs heures maintenant. Le ciel infini, d’une couleur d’encre plutôt sombre, était illuminé par les rayons argentés de la lune, la splendide servante de la nuit. Ses faibles lueurs donnaient à San Diego une allure fantomatique et blême. La métropole s’agitait pourtant sous les faibles éclats scintillants produits par les millions d’étoiles qui parsemaient le ciel en cette calme nuit d’été. Bien qu’invisible, le soleil ne savait se faire oublier à la nuit tombée. Cet été là, les températures étaient étouffantes et caniculaires, faisant bouillir le sang, déjà chaud, des habitants de San Diego. La chaleur ambiante venait importuner les gens le jours pour, ensuite, leur donner des insomnies une fois le soleil couché, et ça, personne ne pouvait le savoir mieux que le très jeune adolescent prénommé Troy Evans…

Dans l’un des immeubles résidentielles du centre-ville, un jeune homme n’avait de cesse de se retourner dans son lit, trempé de sueur. Un mince filet de vent chaud agitait le rideau pale qui se trouvait devant la fenêtre entre-ouverte. Le jeune homme peinait à trouver le sommeil salvateur qui l’emmènerait enfin vers le monde chimérique qui lui appartenait, en vain. Malgré ses efforts, rien ne parvenait à tarir ses longues heures de veille… Les bruits de la circulation lui parvenaient de dehors alors que les cris de sa mère lui fendait le cœur… Dans le salon du même appartement, Maria Evans affrontait de nouveau les crises de démence de son nouveau compagnon, à grand renforts de cris et de hurlements perçants…

« Ce n’est qu’une loque ! Ton fils n’arrivera jamais arrière, ouvre les yeux. Ce n’est pas en poussant la chansonnette qu’on gagne sa vie ! Les études ne lui serviront à rien, dans trois ans, il viendra à l’usine avec moi, point final » Hurlait le poltron à plein poumons. Ces paroles dures et froides, Troy ne les connaissait que trop bien. Cet homme ne l’aimait pas et se trouvait incapable de comprendre les choix du jeune homme. L’insomnie et la rage firent lever le jeune homme qui quitta son lit précipitamment. Il attrapa une paire de jeans, un t-shirt, lassa ses baskets et décida de sortir par l’escalier de secours, comme il en avait l’habitude depuis le divorce de ses parents.

Dans San Diego, tout était calme malgré le tapage. Il devait être onze heures passées. Beaucoup de gens marchaient, le regard fixé sur l’horizon. Tous étaient trop occupés pour pouvoir remarquer les larmes cristallines qui perlaient au coin des yeux couleur ciel de Troy… Les points serrés par la rage, le jeune homme marchait sans but en haïssant son beau-père un peu plus à chaque nouveau pas… Comment cet homme inculte et alcoolique pouvait-il savoir ce qui serait bon ou non pour Troy. Après tout, il n’avait aucune expérience des enfants…

Les errances du garçonnet le menèrent jusqu’à une petite place splendide. Une magnifique fontaine se trouvait en son centre, laissant échapper un bruit de clapotis relaxant. Comme il le faisait souvent, Troy alla s’asseoir sur le bord du monument et plongea sa main dans l’eau. Jamais il n’irait travailler en usine, non jamais ! S’il se figurait que Troy se montrerait docile, comme toujours, il se mettait le doigt dans l’œil ! Troy réaliserait, ou du moins tenterait de réaliser, ses rêves, quoiqu’il lui en coûte ! Une colère bouillante mêler de la force de ce serment coulait dans les veines du jeune homme. Il ressentait une froideur infinie en vers le nouveau compagnon de sa mère, un froid glacial envahissait son corps et son cœur à mesure que sa rage pour cet imbécile se consumait en lui-même. Le froid lui dressait les poils sur l’échine alors qu’un frisson lui parcourut le corps. Fixait sur ses pensées virulentes, Troy ne voyait pas ce qui se passait autour de lui…

« Regardez ! Qu’est ce qui se passe ? »

Hurla la voix d’une femme. Troy sursauta et fixa l’endroit que l’inconnue pointait du doigt, le sommet de la fontaine. Le clapotis de l’eau s’était tut depuis plusieurs minutes sans que Troy ne s’en aperçoivent. A présent, la fontaine était devenue une immense sculpture faite de glace rutilante. Brusquement, Troy se leva et regarda d’un air horrifié ce qui se passait son ses yeux noisettes. L’eau disparaissait pour laisser place à une couche de givre épaisse et aussi dure que le roc. Lorsque l’ensemble de la fontaine fut recouvert de givre, Troy s’effondra sur le sol, essoufflé comme un coureur, c’était à cause de lui, il en était sûr, mon dieux, qu’allait penser sa mère…

L’enfant s’enfuit en courant sous le regard éberlué des badaud et regagna sa chambre, le souffle court. De sa bouche s’échappait un souffle froid alors que son corps ne dégageait plus la moindre chaleur. Haletant, pleurant à la fois, Troy se déshabilla et s’observa devant la glace… Ses yeux… ses yeux noisettes, si adorables, si malicieux… A présent, ses iris étaient teintée d’une couleur bleu océan intense et magique alors que du givre recouvrait ses cheveux… Il en était un… Etouffant ses sanglots d’angoisse, il se précipita sous son lit, demain, tout disparaîtrait. Lorsqu’il s’éveillerait au matin, tout ça ne sera qu’un mauvais rêve.

Cependant, la chaleur de la Californie n’empêcha jamais plus le mutant Troy Evans de trouver le sommeil…

Revenir en haut Aller en bas
The Founder
(¯`·._.·[FONDATEUR]·._.·´¯)
avatar

Nombre de messages : 167
Humeur :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: ¤RP Test de Troy Evans¤   Mer 30 Jan - 16:43

Parfait ! Tu peux passer à ta fiche à présent Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤RP Test de Troy Evans¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤RP Test de Troy Evans¤
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» HS:forum de Rp troll de Troy
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Chronicles™ :: • ARCHIVES • :: Avant Fermeture :: Fiche et RP test-
Sauter vers: