AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [A]lerte à l'Institut

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [A]lerte à l'Institut   Sam 26 Jan - 15:35

Contexte de la mission

Voila une semaine que les deux élèves ont disparu et que les recherches sont lancées suite à la découverte des cadavres des hommes de main de l’organisation dans la forêt bordant l’Institut Munroe. Grâce à diverses sources plus ou moins variées et fiables, ils réussissent à localiser leurs deux otages. Un plan d’urgence est mis en place et un appel à la mobilisation est lancé auprès des élèves qui désirent se lancer dans la bataille.

Indication supplémentaire

[A]lerte à l’Institut, pour l’équipe d’intervention. Se passant à l’Institut, elle a pour but d’organiser les secours, de distribuer les tâches. Un X-Men se chargera de diriger ce topic et ainsi préparer la bataille. [Attention : vos personnages doivent découvrir que ce n’est pas deux mais trois personnes qui ont été enlevées]

Personnages concernés par ce topic

Pénélope Winchester : en qualité de directrice, elle dirige ce topic
Jason Fly : de par son expérience, il conseillera sur les détails technique
Jodie Khariton : X-MEN

Si Jodie ne peut pas poster, Dean Winchester donnera un coup de main.

Seth Winfield : Elève X-MEN
Dereck Sharks : Elève X-MEN


Amusez vous bien et quand vous serez prêts, je lancerai les différents topics de sauvetage.



PS : Pénélope, je te laisse ouvrir le sujet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Winchester
~ Heaven is in your eyes ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Age : 25
Dispo RP : Prise
Age du perso : 27 ans
Profession : Infirmière - Directrice du Refuge
Mutant(e) : Oui
Habitation : Manhattan
Humeur :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 18/07/2007

Dossier Personnel
Gestion RP:
Capacité/Dons:
Relations(s):

MessageSujet: Re: [A]lerte à l'Institut   Lun 28 Jan - 6:04

    « Je vais bien, et je vais être prudente, c’est promis. »

    Un mensonge de plus, mais elle connaissait suffisamment bien son mari pour savoir qu’il aurait tout fait pour l’empêcher de participer à cette mission de secours s’il avait su qu’à cet instant, elle était complètement terrorisée. Comment ne pas l’être, alors qu’elle savait pertinemment qu’elle risquait de faire face une nouvelle fois à ses ravisseurs ? Penny déposa un rapide baiser sur ses lèvres, avant de foncer dans le sous-sol de l’établissement. Elle aurait pratiquement tout donné pour demeurer bien au chaud dans les bras de son mari, mais elle se devait d’aider ces deux jeunes femmes. Dean et plusieurs autres membres des X-Mens avaient risqué leur vie pour sauver la sienne, et en qualité de Directrice de l’Institut Munroe, elle ne pouvait pas les laisser tomber. Penelope avait peur, elle ne pouvait le nier, mais elle devait absolument surmonter cette épreuve. La jeune femme tentait de cacher son désarroi, d’oublier sa propre douleur pour se concentrer, pour trouver un plan. Une semaine s’était maintenant écoulée depuis la disparition soudaine de Branwen H. Fly et Préséa Combattir. Penny avait commencé les recherches depuis un certain temps déjà, mais ce n’est que quelques heures plus tôt qu’elle en avait appris un peu plus sur le lieu où elles étaient très probablement détenues. La demoiselle avait donc mobilisé une équipe pour partir à leur recherche.

    Dean, qui la connaissait très certainement mieux que quiconque, se doutait qu’elle ne se portait pas aussi bien qu’elle le laissait croire. Son équilibre mental était toujours très fragile. Les cauchemars envahissaient ses nuits, et elle se réveillait fréquemment en sueur, son beau regard marron brouillé par les larmes, le cœur battant la chamade dans sa poitrine. Dans ces instants de panique, son époux ne tardait jamais à la rassurer en la serrant dans ses bras. Cette fois, les choses étaient différentes. Elle devrait faire un effort monstre pour ne pas perdre le contrôle de ses sentiments. Paniquer signifierait l’échec de la mission, et Penelope refusait catégoriquement d’abandonner ses deux élèves. La demoiselle se montrait très protectrice avec tous les membres des X Mens. Pendant longtemps, ils avaient été sa seule famille. Et aujourd’hui, elle souhaitait, en quelque sorte, honorer la mémoire de Sofia, sa meilleure amie, morte dans ce combat sans fin. Penny respira profondément pendant le trajet qu’il la mènerait au sous-sol, lieu de réunion pour l’équipe en charge du sauvetage. Elle était la première sur les lieux, mais les autres ne tarderaient pas à se montrer. Elle était en charge de la mission, mais elle pouvait toujours compter sur un allié de taille, Jason Fly. Il était expérimenté, et elle était persuadée qu’ils réussiraient à les retrouver. Peu à peu, les autres élèves et X-Mens entrèrent dans la salle, et Penny se racla la gorge pour attirer l’attention générale.

    « Bonjour à tous. Désolée si je vais droit au but, mais on n’a pas une seule seconde à perdre. Alors, aux dernières nouvelles, nous avons deux disparitions. Branwen Hope Fly et Préséa Combattir. Selon nos sources, elle serait retenue dans une usine désaffectée, en banlieue de Philadelphie. On doit s’y rendre le plus rapidement possible, mais pas sans avoir un plan. On ne peut pas agir à la légère, cette mission est dangereuse. Les types qui les retiennent ne sont pas des rigolos. Il est très possible, voir certain, qu’on leur ait injecté le vaccin anti-mutation. Il faudra donc une équipe pour les sortir de là, et une pour faire diversion. Je répète, ce n’est pas une partie de rigolade, alors j’attends de vous tous, une parfaite discipline. Je ne tolèrerai aucune incartade de votre part. La prudence est bien évidemment de mise. »

    Les personnes présentes dans la salle semblaient surprises de la voir agir de la sorte. Jason avait bien évidemment eu l’occasion de la voir à l’œuvre dans diverses autres missions, mais les élèves ne l’avaient jamais entendu parler ainsi. Elle était sérieuse, et ses traits avaient considérablement durci. Elle masquait son inquiétude et ses peurs sous une parfaite concentration. Penny se montrait douce, affectueuse, adorable en tout temps. Mais lorsqu’il s’agissait de sauver des vies humaines, elle se transformait littéralement. Personne, à cet instant, n’aurait osé contredire le moindre de ses ordres. Il faut l’avouer, elle était, d’autant plus attirante dans son rôle de commandante en chef de l’expédition (XD).

    « Jason, tu as d’autres infos concernant les victimes ? Si vous avez un plan à nous exposer, c’est le moment où jamais. Chaque seconde compte. Nous n’avons pas le droit à l’erreur, on doit les ramener à l’Institut, le plus tôt possible. La sécurité sera sûrement maximale, il faudra faire preuve d’ingéniosité si on veut le sortir de là. Dernière chose. Je sais que certains d’entre vous sont très proches des victimes, mais il ne faut pas laisser vos sentiments affecter votre jugement. Ne tuez qu’en cas de légitime défense. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [A]lerte à l'Institut   Dim 3 Fév - 17:54

    « Dereck ! Pénélope m’a fait te dire qu’elle t’attendait dans les sous-sols de l’Institut pour une réunion. »
    « … »

    Sans un mot, Dereck arrêta de gratter sa guitare et sortit de son dortoir. Il était seul pour une semaine, Alix étant partie pour un séminaire sur la mode. Enfin il n’avait pas trop compris de quoi ça en retournait et il s’en fichait comme d’une guigne. Tant qu’elle revenait, peu lui importait ce qu’elle faisait toute seule. Il espérait quand même qu’elle allait bien et ne finirait pas dans un autre lit que le sien mais ça, il ne pouvait décemment pas le contrôler. Il y a des choses qui échapperont toujours à notre contrôle, la fidélité étant en haut de la liste. D’un air distrait, il regarda sa combinaison en cuir. Ils osaient quand même pas songer l’espace d’une seconde qu’il portrait ce foutu truc ? Il avait encore de la dignité !

    Dereck quitta ainsi son dortoir après avoir rangé consciencieusement son instrument dans son étui puis après quelques détours, il entra dans l’ascenseur menant aux sous-sols du manoir. L’ambiance changeait du tout au tout, et ce n’était pas plus mal. Il préférait de loin la froideur de ses couloirs futuristes que ceux chaleureux du manoir. Question de point de vue. Au bout de quelques minutes, il arriva à trouver la salle de réunion et y pénétra, saluant les personnes présentes d’un simple hochement de tête. Le mutant semblait toujours aussi doué pour les relations sociales mais en même temps, les circonstances ne se prêtaient pas trop aux franches accolades.

    « Bonjour à tous. Désolée si je vais droit au but, mais on n’a pas une seule seconde à perdre. Alors, aux dernières nouvelles, nous avons deux disparitions. Branwen Hope Fly et Préséa Combattir. Selon nos sources, elle serait retenue dans une usine désaffectée, en banlieue de Philadelphie. On doit s’y rendre le plus rapidement possible, mais pas sans avoir un plan. On ne peut pas agir à la légère, cette mission est dangereuse. Les types qui les retiennent ne sont pas des rigolos. Il est très possible, voir certain, qu’on leur ait injecté le vaccin anti-mutation. Il faudra donc une équipe pour les sortir de là, et une pour faire diversion. Je répète, ce n’est pas une partie de rigolade, alors j’attends de vous tous, une parfaite discipline. Je ne tolèrerai aucune incartade de votre part. La prudence est bien évidemment de mise. »

    Non comme s’il allait s’amuser à faire un concert pour leurs ennemis. De forte méchante humeur, Dereck afficha son rictus ironique tout en jouant avec une boule d’électricité. Depuis le temps qu’il attendait un peu d’action, de pouvoir utiliser ses pouvoirs ! Une petite voix lui souffla sur d’autres personnes mais il préféra la taire. Pas trop le moment de se faire remarquer par les deux télépathes. Le mutant réglerait son cas plus tard. Et puis il n’avait pas trop interêt que les X-MEN découvre que plus le temps passait et plus il était tenté de rejoindre les rangs de la confrérie. Alors préféra-t-il se concentrer sur la mission en cours.

    « Je veux bien faire diversion ! Avec mon pouvoir, je peux faire sauter pas mal de leurs protections et semer la zizanie. Après à vous de voir si vous préférez que je m’amuse à jouer au preux chevalier avec les demoiselles en détresse. »

    Quelle idée de se faire avoir comme ça ! Maintenant fallait aller les secourir. Les bonnes femmes, toujours à se foutre dans des situations impossibles. Misogyne ? A 100%. La seule femme qui échappait à ça, c’était sa propre copine. Heureusement sinon elle le cramerait sur place la connaissant. Pénélope continua son speech et Dereck y prêta toute l’attention qu’il fallait malgré son air détaché et je menfoutiste.

    « Jason, tu as d’autres infos concernant les victimes ? Si vous avez un plan à nous exposer, c’est le moment où jamais. Chaque seconde compte. Nous n’avons pas le droit à l’erreur, on doit les ramener à l’Institut, le plus tôt possible. La sécurité sera sûrement maximale, il faudra faire preuve d’ingéniosité si on veut le sortir de là. Dernière chose. Je sais que certains d’entre vous sont très proches des victimes, mais il ne faut pas laisser vos sentiments affecter votre jugement. Ne tuez qu’en cas de légitime défense. »

    Après avoir laissé Jason s'exprimer, Dereck leva la main pour attirer l'attention sur lui.

    « C’est noté ! Bon on part quand ? Autant arriver avant qu’elles ne se fassent tuer. On sait au moins si elles sont encore vivantes ? Je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvais augure mais ça fait quand même une semaine et connaissant un peu la panthère, soit elle a déjà bouffée tout le monde soit ils s’en sont débarrassés pour ne pas finir dans son estomac. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [A]lerte à l'Institut   Lun 11 Fév - 1:23

    Il n'y avait personne a prévenir pour cette fois pensait Jodie en soupirant. Elle rangeait son dossier sur lequel elle bossait actuellement. La jeune Khariton venait d'être prévenu des problémes actuels de l'institut sur lesquels elle devait participer : l'enlèvement de deux élèves qui chamboulait la vie pesible qui c'était installé peu de temps avant. Jodie était a la fois stressé et enervé, elle ne savait pas d'ou lui venait ces sentiments, aussi étrange soient ils. Elle était peut être tout simplement ecoeuré par ce qu'elle savait. Deux élèves avaient disparu, c'était déjà suffisant affligeant, mais plusieurs questions venaient travailler l'esprit déjà torturé de l'avocate qui ne tarda pas a ranger toutes ses affaires pour filer vers le sous sol ou elle était attendu. Elle se prettait a la mission, x-men exemplaire et toujours présente lorsqu'il y a un probléme, elle se devait de participer a cette mission et mettre son pouvoir au profil des autres dans l'espoir de ramener les innocentes seines et sauves.

    Pourtant, Jodie faisait tout pour rester calme, elle ne devait pas craquer, elle devait juste aider, mais le fait était qu'elle ne voulait pas rater cette mission ou faire une gaffe, l'adrénaline lui montait déjà a la tête alors qu'elle n'était pas encore plongé la dedans. Elle pénétra dans la salle ou déjà plusieurs personnes se tenaient, dont Penelope qui parraissait confiante. Jodie la salua briévement, faisant pareil avec le reste de ses collègues x-mens qui participaient a la mission pour sauver les deux élèves et puis, Penny prit la parole, annoncant clairement la couleur de cette entretient, elle irait droit au but et qu'il n'y avait pas une seconde a perdre. Elle expliquait les lieux, la situation très rapidement, Jodie s'imaginait un peu l'endroit, ne l'ayant jamais visité certe mais se doutant qu'une usine était le meilleur endroit pour y cacher des personnes.

    Penny avait l'air légèrement stresser, ses mots étaient assez stricte et Jodie comprenait a présent pourquoi, surtout lorsqu'elle expliquait le fait que les deux élèves puissent avoir recu une injection d'un vaccin anti-mutation. Jodie ne connaissait absolument rien des effets de ce vaccin et ne voulait absolument pas avoir a faire a lui un jour, que ce soit sur ses élèves ou sur elle même ! La jeune femme poussait un long soupire, fermant doucement les yeux pour réfléchir et reprendre son calme, parce que, oui, Jodie était très inquiète : le vaccin la tracassait énormément a présent et cela soulevait d'autres sujets tout aussi agassant sur le fait d'être un mutant et tout ce qui accompagnait. Est ce que c'était vraiment une tare ? Elle se doutait que pour certaine personne, cela devait être le cas, mais si l'on vivait avec, pourquoi les autres ne s'y accomodaient pas ? De la jalousie, de l'envie ? Les deux a la fois ? Ou peut être, de la peur, qui savait vraiment ce qui se tramait dans la tête des autres ?

    La blonde était plongé dans ses pensées, jusqu'à ce que Penny la sorte de ses pensées en demandant si l'une des personnes présentent avait un plan pour sortir les filles de la. Jodie n'en avait aucune idée. Habituellement de fin stratège, son esprit était bien trop embrouillé pour cela, et puis, la seule idée qui lui était venu a l'esprit était celle de Dereck et elle n'était pas la pour faire perdre du temps. Préférant écouter Jason, elle soupirait une nouvelle fois, regardant tour a tour les personnes se tenant la. Elle n'ouvrirait certainement pas la bouche de la réunnion, cette fois, Jodie pensait qu'il serait préférable qu'elle écoute tout simplement et qu'elle exécute, naturellement, elle devait devenir « un parfait petit soldat » pour sauver ces élèves retenus la.


    « C’est noté ! Bon on part quand ? Autant arriver avant qu’elles ne se fassent tuer. On sait au moins si elles sont encore vivantes ? Je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvais augure mais ça fait quand même une semaine et connaissant un peu la panthère, soit elle a déjà bouffée tout le monde soit ils s’en sont débarrassés pour ne pas finir dans son estomac. »

    « S'ils les ont kidnappé c'est surment pour mener des expériences dessus, elles sont certainement dans des pièces ou des cages pour les retenir, Branwen n'a surment pas eut le temps de bouffer quelqu'un la ou elle est et puis, ce serait imprudent de leurs parts de vouloir approcher deux mutantes conscientes... A mon avis, elles sont toujours en vie, ils veulent surment des cobayes pour les vaccins, non ? »

    Son regard ce posa sur Penelope, c'était tout ce que Jodie avait réussi a dire, elle voulait poser le probléme ainsi, les deux élèves devaient avoir été capturé pour servir de sujets d'expériences, pour tester ce vaccin très certainement, voir les effets et qu'ainsi, les femmes ne devaient être approché que si elles étaient endormis pour plus de sécurité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [A]lerte à l'Institut   Jeu 14 Fév - 23:15

    Jason était adossé à un mur et tentait de garder les idées claires. Il avait cependant toutes les peines du monde à résister à l’envie de se lancer dehors et d’aller tuer tout ce qui lui passerait à portée de sabre, et cela signifiait vraiment tuer tous les hommes de l’Organisation qui avaient capturés sa femme et son enfant n’étant pas encore né.

    Il avait pourtant réussi à dominer sa rage et avait rassemblé toutes les informations possibles sur la localisation de Branwen et de Préséa. Il avait pu donner tout cela à Penelope et cette dernière avait de toute façon prévu une opération de sauvetage à l’attention des deux jeunes femmes.

    Il avait remarqué depuis le début de cette réunion que Penelope tentait d’honorer la mémoire de Sofia McPherson, il n’en avait cependant fait part à quiconque, tout simplement parce cela ne le concernait pas, Penelope faisait comme elle l‘entendait, et puis surtout Jason était trop préoccupé par le sort de sa femme pour s’en occuper.

    Enfin bref là n’était pas la question. Penelope venait de prendre la parole pour expliquer brièvement la situation après avoir regardé furtivement dans sa direction. Il savait bien qu’il était le plus expérimenté du groupe grâce à son expérience professionnelle, cependant les jeunes apprendraient bien assez vite. Et en cas de problèmes il avait demandé le soutien éventuel de Chris et du reste de l’équipe occasionnelle.


    « Bonjour à tous. Désolée si je vais droit au but, mais on n’a pas une seule seconde à perdre. Alors, aux dernières nouvelles, nous avons deux disparitions. Branwen Hope Fly et Préséa Combattir. Selon nos sources, elle serait retenue dans une usine désaffectée, en banlieue de Philadelphie. On doit s’y rendre le plus rapidement possible, mais pas sans avoir un plan. On ne peut pas agir à la légère, cette mission est dangereuse. Les types qui les retiennent ne sont pas des rigolos. Il est très possible, voir certain, qu’on leur ait injecté le vaccin anti-mutation. Il faudra donc une équipe pour les sortir de là, et une pour faire diversion. Je répète, ce n’est pas une partie de rigolade, alors j’attends de vous tous, une parfaite discipline. Je ne tolèrerai aucune incartade de votre part. La prudence est bien évidemment de mise. »

    *3 contre 1 qu’il va arriver un problème…*

    Il sourit envoyant les airs étonnés des personnes présentes suite à l’air de commandant affiché par Penelope. Jason savait très bien que dans les cas extrêmes elle prenait la direction des opérations avec énormément de facilité. Cependant elle demanda bientôt son avis et il sourit doucement avant de parler d’une voix posée et étrangement calme.

    « Trois points essentiels : Premièrement les gardes en face seront sûrement prêts à tout, et j’aime autant préciser que leurs ordres seront de capturer uniquement s’il n’y a aucun problème. Sinon ils risquent de nous liquider immédiatement. Ensuite les deux captives ne seront peut-être pas seules, ça m’étonnerait franchement que cette fichue bande n’ait capturé que deux élèves de l’Institut à la fois. On trouvera peut-être sur notre chemin des Mutants qui seront « de la rue ». Dernièrement il nous faudra en effet une diversion, Penelope et Dereck vous pourriez vous en occupez ? Je propose que Seth et Jodie viennent avec moi pour s’occuper des deux captives. Ainsi je couvrirais la retraite pendant qu’ils ramèneront les filles qui seront sûrement affaiblies. Des objections ? »

    Jason écouta les commentaires de Dereck et Jodie et soupira avant de reprendre calmement.

    « Branwen aura besoin d’aide très vite, elle mange pour deux en ce moment. Donc les vaccins risquent d’avoir un effet assez problématique sur son organisme. Et ils peuvent tout à fait les approcher pendant qu’elles sont conscientes, le vaccin doit les affaiblir de façon extrême suite à la perte de leurs dons. Et je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’elles servent de cobayes, hélas… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [A]lerte à l'Institut   Sam 16 Fév - 22:34

    Lorsque Seth entra dans la pièce de briefing, il se rendit compte avec un gêne certain qu'il était de loin le dernier arrivé, et ne manqua pas de comprendre qu'il avait même avait été attendu ..

    - Euh .. Désolé du retard, j'étais en train de .. sauver une vieille sur le bord de la route, elle se faisait agresser par quatre types avec des longs cheveux et des grandes barbes, des blonds avec des haches et qui criaient "Aaaah" comme ça, sérieux c'était super flippant. Après on s'est battu, j'ai gagné, mais ils ont réussi à me toucher un moment ..

    Il releva alors la manche de son T-shirt à manches longues pour dévoiler une très légère marque rouge sur son coude, peut-être même une simple marque laissée par les draps durant son sommeil, et qui n'était pas encore partie compte tenu du fait que le garçon venait seulement d'émerger de ses rêves ..

    - .. là. Même que ça fait super mal, mais bon, je survis, et la vieille elle, elle a presque rien, une ou deux rotules de pétées et faudra aussi qu'elle se rachète un dentier 'fin, voilà quoi, des bricoles, elle s'en est tirée, c'est l'essentiel, hein.
    Bon sinon, ça va vous ? Et au fait, pourquoi on est là ? Y a un gamin bizarre avec des yeux jaunes qui m'a dit que je devais venir ici, alors me voilà ..


    Peu de temps après, le garçon apprit qu'il était en fait question d'un rapt, autrement dit, que l'humeur du jour était bien loin d'être à l'humour .. Il piqua aussitôt un fard, particulièrement confus, restant un petit instant immobile, comme meurtri, puis s'avança rapidement dans une démarche boitillante semblable à celle d'un manchot, ce petit animal cousin du pingouin, pour aller se cacher derrière une jeune femme présente dans la pièce, qu'il ne reconnut pas aussitôt.
    Ce ne fut que lorsqu'elle prit la parole qu'il se rendit compte qu'il s'agissait de Jodie Khariton, sa partenaire de nuit blanche, la première personne qui l'avait accueilli en ces lieux.
    Mais il ne dit mot, préférant écouter ce qui se disait plutôt que de prendre le risque de s'enfoncer encore plus.
    Finalement, il fut décrété qu'il y aurait deux équipes, une de diversion et une d'assaut, et que le jeune homme ferait partie de l'équipe d'assaut.
    Autrement dit, on l'avait réveillé ce matin pour lui apprendre qu'il irait mourir, détruit par des soldats, dans le but de tenter de venir à l'aide de deux filles qu'il ne connaissait même pas. Mais après tout, c'était ça la vie ! Rock'n'Roll .. Et finalement, la situation lui convenait.
    Il se contenta donc d'acquiescer d'un bref mouvement de tête aux paroles du dénommé Jason Fly.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [A]lerte à l'Institut   

Revenir en haut Aller en bas
 
[A]lerte à l'Institut
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Institut national de Statistique et d'Informatique
» L'institut du monde arabe
» Institut Médico Légal de PARIS - 01/04/2011
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Economie : Pour la réouverture d’une entité publique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Chronicles™ :: • ARCHIVES • :: Avant Fermeture-
Sauter vers: