AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seth Winfield [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Seth Winfield [Terminé]   Sam 5 Jan - 0:05



    [color=#838E9E]rogramme "Base de donnees.exe"]
    [Veuillez patienter pendant le chargement..]
    [color=#838E9E]rogramme "Base de donnees.exe"]
    [color=#838E9E]efs pour recherche : Seth Winfield]
    [Recherche en cours.. veuillez patienter]
    [color=#838E9E]vé : Seth Winfield]
    [Ouverture du fichier en cours..]





    ¤ IDENTITE PERSONNELLE ¤


    - Nom -
    Winfield

    - Prénom(s) -
    Seth

    - Âge (Date de naissance) -
    27 ans [ 15 mai 1980 ]

    - Sexe -
    Masculin

    - Situation sociale et financière -
    Célibataire - Sans enfant - Revenus médiocres

    - Lieu d'habitation -
    Institut Munroe pour Jeunes Surdoués

    - Groupe voulu -
    Élève X-men



    ¤ MUTANT : INFORMATIONS POUVOIRS ¤


    - Description du pouvoir -
    Création d'explosion et implosion par la maîtrise de l'énergie cinétique. Peut gorger des corps ou objets d'énergie cinétique jusqu'à l'explosion ou implosion.
    L'énergie cinétique ayant pour principal facteur la vitesse du corps lié, si le corps est en mouvement ou non agira sur la puissance du choc. [ Similarité avec le pouvoir de Remy Lebeau, nom de code Gambit ]

    - Niveau du pouvoir -
    Niveau 1 : Peut gorger un objet ou corps d'énergie cinétique par contact de la main afin de le faire imploser ou exploser. [Acquis]
    Niveau 2 : Peut gorger plusieurs objets ou corps d'énergie cinétique en même temps tant qu'ils sont tous en contact avec sa main. [Acquis]
    Niveau 3 : Peut gorger un objet ou corps d'énergie cinétique à distance. [Acquis]
    Niveau 4 : Peut transférer l'énergie cinétique d'un corps en mouvement à un corps immobile. Par ce procédé, ôte le facteur de vitesse à la puissance de l'implosion, et peut se servir de sa propre vitesse pour provoquer une puissante implosion d'un corps statique et réciproque. [En cours]
    Niveau 5 : Amélioration du second niveau. Peut gorger plusieurs objets ou corps en même temps sans contact de la main. [Non Acquis]
    Niveau 6 : Niveau ultime. Puissance telle qu'il lui est possible de faire exploser ou imploser tout ce qui l'entoure par la simple force de sa volonté. Étendue maximale du choc estimé à la taille d'une petite ville. [Non Acquis]

    - Signe(s) particulier(s) -
    Possède en permanence un jeu de cartes sur lui afin de toujours avoir sous la main des corps susceptibles de devenir des armes une fois combinés à son pouvoir.




    ¤ DESCRIPTION PHYSIQUE ¤


    - Aspect et style vestimentaire -
    Seth possède des cheveux bruns retombant sur son visage et suffisamment longs pour entièrement dissimuler ce visage lorsqu'ils sont gorgés d'eau, des yeux à lueur rougeâtre (sûrement en raison de sa mutation) propres à vous percer à vif sans pour autant paraître particulièrement hostiles ou menaçants, au contraire même, rassurants, et possède, pour quelqu'un de son âge, une carrure relativement développée : grand et musclé, nul réel besoin de prononcer mot pour qu'il ne s'impose de lui même lorsqu'il se joint à un groupe.
    Les traits de son visages, bien que juvéniles, sont étrangement contrastés par une impression d'expérience qui semble les parcourir. Et, plutôt que particulièrement beau, Seth possède un faciès incroyablement charismatiques, impossible pour quiconque de ne pas le repérer lorsqu'il fait son entrée à découvert où que ce soit.
    Pour ce qui est de sa manière de s'habiller, le mot le plus expressif serait sûrement le mot Rock'n'Roll. Chaque matin, Seth attrape les premiers vêtements qui lui tombent sous la main et les enfile. Il aime être à l'aise dans ses fringues, et favorise donc ses jeans rapés et ses vieux T-shirts aux costumes trois pièces conventionnels et protocolaires des gens de la haute, et s'il lui arrive d'enfiler des chemises, il ne s'agira que de chemises fripées dans lesquelles il peut se mouvoir comme il lui plaît, et non de ses chemises droites coutumières des hommes d'affaires et autres syndicalistes. Des bracelets de force de cuir brun enserrent ses poignets, et de longs pendentifs se balancent lentement suspendus à son cou. Sous son avant bras droit est tatoué en relativement grand et en oblique le nombre douze en chiffres romains. Ce caractéristique lui fut adossé lors de son séjour dans l'armée, il s'agissait de son numéro de code dans son détachement.

    - Signe(s) particulier(s) -
    Seth a une maladie cardiaque rarissime et donc incurable. Il lui arrive d'avoir de forte crampes des parois entourant le coeur, l'empêchant de bien respirer, le problème étant que si la crampe se fait particulièrement forte, le coeur pourra lâcher. Ainsi, Seth peut mourir à chaque instant.




    ¤ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ¤


    - Caractère -
    Seth est une contradiction pure à lui tout seul. Il est quelqu'un de particulièrement calme, et non seulement calme mais aussi extrêmement réfléchi. Il n'est pas tâche moins aisée que de le faire sortir de ses gonds, en quelconque événement, il demeurera zen, parlera de son habituel ton posé, et s'il y a bien une chose qu'il ne déteste avoir à faire, c'est bien de devoir agir dans la confusion et l'express, en toute situation il préférera prendre le temps de se poser et de réfléchir au déroulement des choses, analysant chacun de ses points, de ses éléments. Heureusement pour lui, cela ne lui prend pas excessivement de temps compte tenu de son haute intelligence et de son sens aiguisé de la logique, lui permettant de comprendre une situation et de trancher rapidement, et faisant par la même de lui un redoutable stratège. Son état de sérénité est telle que le simple fait de le sentir à vos côtés, de le savoir prêt de vous vous contamine, et vous pousse à votre tour à regagner votre calme, sans que vous ne vous sentiez menacé par une quelconque force, non, simplement parce que vous vous sentez bien, comme en semblant d'accord avec vous même, de la même manière qu'après quelques instants de méditation, en sorte. Mais c'est ici que vient la contradiction. Car si le calme de Seth se ressent chez chacun, pour ce qui est des relations humaines, c'est tout autre chose. En effet, le garçon y est particulièrement maladroit. Car s'il a beau s'imposer par la seule force de son faciès, il s'avère être quelqu'un d'extrêmement cynique et cassant, ce qui pourrait le faire passer pour quelqu'un d'arrogant. En vérité, il n'en est rien. Il n'a pas pour but de prouver sa supériorité aux autres, au contraire, il préférerai même rester en retrait. Car sans pour autant être quelqu'un d'introverti au point d'être proche du mutisme, Seth n'est pas le genre de braillard à hurler sur tout les toits qu'il est en ville. En bref, il faut comprendre que Seth n'est pas le genre d'homme à adorer la popularité, au contraire, il serait plutôt du genre individualiste. Et pour peu que l'on prenne la peine de le connaître un minimum, Seth est quelqu'un de très amical, premier à soutenir ses proches, à les aider à se hisser au meilleur d'eux même, et au delà. Cependant, il ne vas pas vers les autres, peut-être un peu par flemme, mais surtout parce qu'il craint l'attachement, se lier d'affection avec son entourage l'exposerait au danger de décevoir ou d'être déçu par ces personnes. Il reste donc là à laisser venir les autres, ce que, logiquement, très peu ne font, compte tenu de son physique qui pourrait intimider certains, et de sa réputation de cynique. Car venir le voir n'est pas tout, encore faudra t-il passer outre ses propos pouvant être perçus comme froids et peut-être même lui répondre de la même manière.
    Pour résumer, Seth est quelqu'un de provocateur et de cynique qui pourrait presque le faire passer pour quelqu'un de méchant, mais une fois qu'on le connaît, il devient quelqu'un de particulièrement paternaliste et amical. Un peu comme le grand frère qui passe son temps à se moquer de vous mais qui, au fond, vous le savez, vous aime, et est présent lorsque vous avez besoin de lui.
    Il est également une chose à noter, c'est que Seth ne manque pas vraiment particulièrement de respect à ses adversaires, au contraire, et malgré le fait que leurs points de vue quant à la question mutante ou autre diffèrent, malgré le fait qu'ils ne soient pas dans le même camps, malgré le fait qu'il est dit que la personne en face de lui est un salaud, Seth pourrait se retrouver à discuter tranquillement avec lui si l'occasion se montrait que ça ne lui poserai aucun problème.
    Avant dernière chose : Seth est imprévisible car instinctif. Malgré le fait qu'il soit extrêmement posé et réfléchi, il lui arrive parfois, comme ça, d'un seul coup, d'avoir une envie, une idée, et de partir subitement afin de la concrétiser, en suivant son instinct.
    L'ultime chose à dire en rapport avec son caractère est qu'il est nihiliste. Inutile de se prendre la tête avec les événements, qu'ils soient particulièrement heureux ou atrocement tristes, s'il s'est passé cela, c'est qu'il devait en être ainsi, et pleurer sur son sort ne serait qu'une vulgaire perte de temps alors que déjà, notre jeunesse s'écoule, nous rapprochant inexorablement de l'ultime sommeil.
    Pour ce qui est de ses goûts, autant faire bref : Seth n'aime pas les gens en général, qu'il trouve trop superficiels. Et au contraire, il ne peut s'empêcher d'être intéressé par les personnes ayant leur propre personnalité, leur propre style, les marginaux qui s'assument et surtout qui vont au bout de leurs envies, quitte à se casser la gueule en beauté. Pour tout dire, lorsque le garçon croise de telles personnes, sa barrière de glace fond assez rapidement, et il se montre directement plus sympathique qu'avec les autres (sans pour autant tomber dans l'amitié facile, bien entendu, il est comme ça et on le changera pas) ..

    - Signe(s) particulier(s) -
    Seth possède un quotient intellectuel particulièrement développé, avoisinant les 150, dépassant donc de plusieurs points le rang des surdoués. Cependant, ce n'est pas pour autant qu'il le montre ouvertement et s'en vante à tout bout de champ. Au contraire, paradoxalement, il prendrait plutôt cet atout pour une tare et cherche au possible à le dissimuler.





    ¤ HORS JEU ¤


    - Avatar choisi -
    Johnny Depp

    - Expérience en RP -
    Bonne
    [ Ai été administrateur sur deux forums, modérateurs sur deux autres ]

    - Âge IRL -
    17 ans




    Code secret de validation :

    Spoiler:
     


Dernière édition par le Sam 5 Jan - 0:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seth Winfield [Terminé]   Sam 5 Jan - 0:15



    ¤ HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE ¤


    Le 15 mai 1980 vit le jour dans le magnifique quartier de Hell's Kitchen l'enfant Winfield. Baptisé Seth en la mémoire de personne en particulier mais simplement parce que c'était un beau prénom, l'enfant grandit ainsi dans ce quartier, considéré par tout américain au courant de ce qui se passe dans son pays comme la banlieue la plus dangereuse de New-York. On pourrait penser qu'il vécu une enfance de malheur, déchiré par la tristesse ; la vérité est toute autre. Car si ce que l'on dit est vrai, que Hell's Kitchen est bien le quartier le plus malfamé du coin, ce que l'on oublie de préciser, c'est que seuls les étrangers auraient des raisons de se sentir menacés, car aucun mal ne sera jamais fait à un gamin du quartier, surtout à un Winfield.
    Comme tout le monde par ici, le père de Seth, James Winfield, était une petite frappe sans réel potentiel criminel, un mec sans le sou prêt à faire le rapiat et à dévaliser deux trois drugstores de la grande ville pour nourrir sa famille. Sa mère, elle, était, comme la majorité des femmes de Hell's Kitchen, femme au foyer. Seulement, à Hell's Kitchen, chaque foyer est un peu le chez soi de chacun. Autrement dit, s'il y avait bien un foyer où l'on ne voyait que très rarement cette femme, c'était bien dans le propre sien.
    Et malgré les apparences, la joie était présente, car comme dans tout endroit où personne n'a d'argent, la notion de hiérarchie se fait autrement : les enfants sont tous égaux, les adultes également, et les anciens régissent l'ensemble du fond de leurs bars obscurs. La solidarité règne, et chaque dimanche, tout le monde se réunie à l'église pour la messe.
    Depuis toujours, Hell's Kitchen fonctionne ainsi : les jeunes s'éduquent eux-mêmes pendant les anciens veillent à leur sécurité et que les adultes s'assurent d'apporter de l'argent au foyer. Les enfants y contribuent également en servant d'enfant de coeur à la messe du dimanche, ou lors des enterrements. Les mariages ? Personnes ne se marie à Hell's Kitchen. Car si la joie y règne, chacun est assez lucide pour savoir qu'il vaut mieux fuir aussi rapidement que possible, et tout le monde rêve en secret de saisir l'occasion de se faire la belle.
    Mais revenons à Seth. Le jeune garçon, donc, partageait sa vie entre l'église quelques heures par semaines, et la vie avec son groupe d'amis le reste du temps. Et, comme tout un chacun par ici, ce groupe ne dérogeait pas à la règle, cherchant les combines les plus efficaces pour avoir un peu d'argent. Rapidement, le garçon en vint à devenir un pickpocket hors pair, et un fin limier en matière de vol de voitures. Et ce fut pour ce dernier type de délit qu'il se fit arrêter à l'aune de ses quatorze ans par les forces policières du district de New-York. Une nuit en garde à vue suffit à faire naître en lui une étrange sensation. En effet, l'enfant eu l'étrange impression que d'une manière ou d'une autre, sans qu'il ne parvienne à trouver exactement comment, s'il le voulait, il pouvait s'échapper. Le plus étrange était qu'il eu l'impression au bout d'un moment qu'il lui suffirait de le vouloir pour que le bâtiment entier disparaisse. Finalement, il tomba de sommeil.
    Lorsque le garçon se réveilla le lendemain, il se trouvait bien toujours dans sa cellule, mais la grille de la cellule dans laquelle il se trouvait avait disparue, semblant s'être tout bonnement dématérialisée, laissant à la place une étrange et fine brume sombre se dissiper.
    Le garçon fut par la suite renvoyé chez lui, n'y comprenant rien de plus que les policiers qui ne comprirent pas même eux qu'ils venaient tout simplement d'assister à la naissance d'un mutant.
    Cependant, cette expérience au commissariat, malgré le puissant état d'angoisse et de stress dans lequel il l'avait premièrement plongé, ne poussa pas le garçon à s'arrêter, au contraire même, celui-ci reprit de plus belle, ajoutant à son palmarès de fréquentes rixes entre bandes plus ou moins rivales, montant rapidement à la tête de son gang composé de ses quelques amis d'enfance, prêts à eux six à se battre contre le double de leur nombre quitte à se faire sérieusement défoncer la gueule tant qu'ils avaient le sentiment d'être ensemble, ces combats ayant pour effets pervers de les pousser dans leurs pensées selon lesquelles ces cassages de tête répétées les soudaient entre eux.
    Lorsque le garçon atteint sa majorité, il fut à nouveau arrêté, mais pour s'être fait attraper en flagrant délit de rixe au cours de laquelle il s'était montré plus animal que jamais. Et s'il retourna en cellule, ce qui, depuis le temps, était devenu une sorte d'habitude, il eut la surprise d'une visite nocturne. Un policier le tira de son sommeil et le conduisit à une salle isolée. Là, deux hommes lui proposèrent un marché. Ces deux représentant de l'armée américaine lui proposèrent d'effacer son casier judiciaire à condition que Seth intègre leur force de détachement d'élite. Et si le garçon accepta, ce n'était pas parce que cela lui permettrait de redevenir un civil lambda, il était lucide et savait bien que de toute façon, quand on habite à Hell's Kitchen, les seuls casiers judiciaires vierges sont ceux des enfants morts nés. Non, si le garçon accepta, c'est bien parce que cela lui permettait de quitter la Cuisine de l'Enfer, et qu'il savait que cela lui procurerait sa dose d'adrénaline quotidienne.
    Le garçon partit sur le champs, ne prévenant personne de son départ et n'emportant rien. Il fut informé qu'une lettre avait tout de même été envoyée à l'intention de sa famille et de ses proches afin de les en informer, mais cela ne l'importa pas réellement. Le garçon devint ainsi un militaire, et pas des plus nazes. Un soldat d'élite, membre éminent du détachement des Flowers of Carnage, nom ridicule donné par son créateur lui-même, bien entendu aussi barré que les missions qu'on leur donnait, mis à part que celle-ci présentaient au moins l'avantage d'être funs, et la drogue coulait à flots pour le bonheur de tous.
    Ce fut pendant cette période de sa vie que le pouvoir de Seth se développa réellement et que celui-ci apprit par lui-même à le maîtriser. Et si personne n'en fut jamais au courant, ce pouvoir lui fut bien utile sur le terrain lorsqu'il lui s'agissait de revenir vivant d'une mission suicide. Sans ce pouvoir, Seth ne serait à vrai dire jamais devenu ne serait-ce que l'ombre de ce mercenaire renommé, respecté et populaire dans le milieu en tant que "Seth, le Dieu des Morts et Seigneur de la Guerre".
    Seulement, un jour, environ un an après son intégration à ce corps, Seth reçu une lettre lui informant de la part de la mère de son fils que celle-ci n'était plus en mesure de subvenir à ses besoins et qu'il lui fallait faire quelque chose.
    La mère de mon fils ? Qu'est-ce que c'était que ce bordel ?! J'ai .. un fils ? Mais de qui ? Et .. de quel âge ?
    Quoi qu'il en soit, cette lettre eu pour effet de profondément le bouleverser. Non, on ne le retrouva pas en pleine nuit en train de pleurer dans les toilettes. À vrai dire, on ne le retrouva même pas. Car le soir même, prenant soudainement conscience des horreurs qu'il avait proférées, de ce que ces enflures, à coup de missions suicides et de drogues si gratuites qu'elles en paraissaient forcées, avait fait de lui, du monstre qu'il était devenu, et surtout, se rendant compte que, merde, il avait un fils, Seth avait déserté. Il lui fallait revenir au pays. Quelques jours plus tard, celui ci se retrouvait dans son quartier natal et rencontrait pour la première fois son fils, un gamin de trois ans qu'on avait appelé Ethan. Ethan ? Ouais, après tout, c'était pas si mal, la mère aurait pu faire pire. Quoi qu'il en soit, Seth décida de s'installer avec la mère de son fils, Angie, et d'Ethan, afin de s'assurer qu'ensemble, tous les trois, ils ne manqueraient de rien et serait heureux malgré leurs jeunes âges.
    Un jour, au hasard d'une promenade, Seth fit le calcul, comme ça, par hasard. Il avait dix-neuf ans, sa fiancée également, et leur fils en avait trois. Merde ! Elle l'avait eu à seize ans ! Elle était si jeune, mais l'avait gardé et prit la peine de l'éduquer, alors qu'il aurait été bien plus simple pour elle de l'abandonner à des bonnes soeurs, ou même de se faire avorter, ou encore de le vendre sur Ebay à quelqu'un comme Madonna qui aurait voulu acheter un bébé pas trop cher. Et ce fut à ce moment-là, à cet instant précis, que Seth comprit qu'il l'aimait, la mère de son enfant, elle et pas une autre.
    Le soir arriva et la jeune famille du rentrer. Dans la voiture, pourtant, l'ambiance était tendue. Il ne savait pas réellement pourquoi, mais Seth avait un mauvais pressentiment. Quelque chose allait se passer, quelque chose de grave, et il ne savait pas quoi. Soudain, sans même qu'il ne les voit arriver, Seth, au volant de sa voiture, fut encerclé par des camions militaires, tandis que du haut d'un hélicoptère, et ceci à l'aide d'un haut parleur grésillant, une voix bien connue, celle de son ancien supérieur militaire, lui ordonnait de se rendre. Le déserteur avait été retrouvé, et il ne pourrait s'échapper.
    Pourtant, celui-ci, comme tout un chacun aurait fait à sa place, n'écouta pas sa raison et tenta le tout pour le tout, pressant sèchement la pédale d'accélération. Car après tout, tout le monde essaye de s'enfuir, tout le monde, et nul n'échappe à la règle.
    La course poursuite fut ainsi engagée et dura un moment qui lui paru interminable, peut-être une heure, peut-être deux, peut-être même dix .. Quelle que fut la durée, reste que la voiture se retrouva déséquilibrée par un camion militaire maladroit et envoyée dans un ravin avec à son bord la famille au grand complet.
    Lorsque Seth se réveilla dans cette chambre d'hôpital, deux semaines s'étaient déroulées depuis l'accident ayant provoqué la mort de son fils et de sa femme.
    Alors, tout s'enchaîna plus vite qu'il ne lui aurait fallu pour lui permettre de tout comprendre. Une fois rétablie de son coma de trois mois et demi, Seth se retrouva devant une cour de justice où il fut jugé pour crimes de guerre, consommation de drogue, désertion, mais également pour rixes répétées, vols de voitures, vol à l'arraché ..
    Mais nan, Pickpocket c'est plus subtil que du vol à l'arraché !
    Taisez vous ou je fais évacuer la salle !
    Hein ? Mais qu'est-ce que vous voulez qu'ça m'foutes ?!

    .. et pour homicides - mais quand même - involontaires - pour être sympas, quoi - sur les personnes de Ethan et Angie Winfield.
    Perpet' .. Il avait eu perpet' .. On pouvait pas rêver mieux .. Quoi de plus sadique et de plus inhumain que la peine capitale ? Ben, perpétuité .. La mort à petit feu, si lente et pourtant fatalement inévitable ..
    La nuit suivante, Seth la passa en prison. La première nuit de sa vie en prison. On dit que tout ceux qui passent leur première nuit en prison pleurent. On dit également que dans une prison, tout le monde est innocent. Pour tout le monde, c'est la même : c'est l'avocat qui nous a baisé. Et Seth ne dérogea pas à la règle. Pour la première fois depuis toutes ses années, depuis l'époque où il ne faisait même pas encore ses nuits, Seth pleura. Et si les larmes coulèrent, étrangement, ce n'était pas parce qu'il était innocent. Ce n'était pas même parce qu'il était en prison, ou encore parce qu'il avait été trahi par son propre corps d'armée. À vrai dire, tout cela, il s'en foutait royalement. Après tout, la prison, c'était un peu comme une grande garde à vue, sauf qu'y avait un peu plus de monde et que ça durait juste un peu plus longtemps. Et pour ce qui était de la trahison, après tout, qui avait trahi l'autre en premier ?
    Non, si ce soir, Seth pleura, c'était bien parce que sa femme et son fils était mort, et que la perpétuité de sa sentence l'empêchait de les rejoindre.
    Mais il devait souffrir. Il le voulait. Car c'était lui-même qui avait causé la mort des deux personnes auxquelles il tenait le plus au monde, les deux seuls personnes qu'il n'ai jamais réellement aimé, et il avait été trop lâche pour arrêter la voiture et sortir mains sur la tête afin de préserver leurs vies au prix, peut-être, de la sienne.
    Ce fut pour cette raison, et seulement pour cette raison, que Seth ne tenta jamais de s'échapper, qu'il n'usa jamais son pouvoir afin de faire disparaître un mur, des barreaux ou encore pour se transporter lui-même en dehors de cette prison.
    Huit ans passèrent ainsi, à l'ombre de cette cellule. Huit ans sans que rien ne se passe, sans que sa peine ne s'efface, sans que son deuil ne se fasse.
    Mais le jour même de ses vingt sept ans, cependant, Seth fut appelé au parloir, quelqu'un voulait lui parler. Qui pouvait bien le vouloir ? Au quartier, personne n'allait en prison pour aller parler à un détenu, on disait que ça portait malheur, alors qui ?
    Shaun Findgold, avocat à la défense ayant eu vent de cette affaire. Un jeune avocat bien sous tout rapport, le genre de jeune requin prêt à relever n'importe quelle affaire fragile pour obtenir une réputation conséquente dans le milieu et, par corollaire, beaucoup d'argent ..
    L'avocat lui annonça qu'il voulait l'aider à sortir d'ici .. Bien entendu, Seth pensa d'abord à une blague. Hey, au cas où t'aurais pas remarqué, machin, j'suis un peu en taule, et c'est pas le genre d'endroit où on entre et on sort comme ça. L'avocat lui annonça alors que son affaire était truquée, qu'il savait Seth innocent et qu'il voulait l'aider, et qu'il était capable de le libérer. Seth accepta sans se faire d'illusion.
    Son affaire avait bien entendu attisé les médias, et ceux ci s'étaient léchés les babines de ce procès. Reste que quelques mois à peine plus tard, il était libre.
    Une fois dehors, il eu encore la surprise de voir que quelqu'un l'attendait dehors. Une jeune femme nommé Penelope Winchester, qui elle aussi voulait lui venir en aide. La jeune femme lui expliqua qu'un l'Institut pourrait lui redonner goût à la vie, et qu'il lui permettrait sûrement de se rendre utile auprès des autres mutants, ce qui pourrait peut-être l'aider à faire son deuil. Seth commença par se demander comment elle avait pu savoir, sans ne prononcer mot, pour entendre finalement la voix de la jeune femme parler directement dans sa tête. Une télépathe. Alors elle ne mentait pas. Ce ne fut qu'une fois dans la voiture les menant à l'Institut que Seth lui demanda pourquoi elle était venue à la recherche d'un taulard inculpé pour le meurtre de sa femme et de son gosse, bref, pas le genre de gentleman qu'on aime à croiser au coin des rues de New York. Peut-être qu'elle avait crû à son innocence annoncée par tous les médias. Peut-être que son histoire l'avait touchée. Ou peut-être simplement que coupable ou non, elle s'en foutait, pensant que tout mutant devait être aidé. Quoi qu'il en soit, Seth ne le sut jamais, car elle ne lui répondit pas, et peut-être que dans le fond, c'était tout aussi bien comme ça ..





    [ Dans mon background, j'ai incorporé Penelope Winchester, je ne sais pas si c'est vraiment autorisé, mais j'ai préféré agir comme ça plutôt que de faire en sorte que Seth se mette à errer avant de tomber au hasard sur l'Institut, ça me semblait plus plausible et plus intéressant comme ça .. ]


Dernière édition par le Sam 5 Jan - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seth Winfield [Terminé]   Sam 5 Jan - 19:36

Bah elle est un peu morte Sofia McPherson Razz

Les nouvelles directrices en charge sont maintenant Eva Linberg et toujours Penelope Winchester ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seth Winfield [Terminé]   Sam 5 Jan - 19:50

Je me disais aussi .. Very Happy
Merci, j'édite ça tout de suite ..
Revenir en haut Aller en bas
The Founder
(¯`·._.·[FONDATEUR]·._.·´¯)
avatar

Nombre de messages : 167
Humeur :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Seth Winfield [Terminé]   Dim 6 Jan - 1:07

Inscription et Recensement validés !
Tu peux continuer à jouer sur le forum.

Ps : merci de vérifier si ton avatar et ton pouvoir sont bien recensés si c'est pas le cas, merci de poster Wink

Welcome on board

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seth Winfield [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seth Winfield [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kit complet - Seth McSoul [Terminé - Ellie Sneckles]
» What is my real ambition? - Seth Avery [terminée]
» Seth Beresford (terminée)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Chronicles™ :: • ARCHIVES • :: Avant Fermeture :: Fiche et RP test-
Sauter vers: