AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cette soirée là [Thomas]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cette soirée là [Thomas]   Mar 11 Déc - 3:46

Cette soirée là


« Oooooh
So baby let's get it on
Drinkin' wine and killin' time
Sitting in the summer sun
You know
I've wanted you so long
Why'd you have to drop that bomb on me

The lazy days
Crazy dolls
You said we've been friends for too long

Seven days in sunny June
But long enough to bloom
The flowers on the sunlight dress you wore in spring
The way we laughed as one
And then you dropped the bomb
But I know you too long for us to have a thing”


  • Le groupe sur scène entamait cette chanson [N.A : De Jamiroquai, Seven Day in Sunny June, pour les curieux] lorsque la charmante - enfin, d’apparence – Magdalena Ackerna pénétra dans la boite de nuit. Là-dedans, les murs, le sol et les visages étaient éclairés par une boule de discothèque, tournoyant doucement - mais joyeusement - au plafond, tout en baignant la salle de couleurs vives. La plupart des people étaient rassemblés au centre de la piste de danse et se mouvaient sur eux-mêmes au rythme de la musique. Trois quart de la foule était en couple, Maggie ne l’était pas. Du moins, pas encore pensait-elle. En tout cas, la jeune femme venait d’ouvrir son jeu favori : La chasse aux beaux mecs (Made in Ackerna ^^).
    Dans un coin de la pièce se tenait un bar dont quelques chaises étaient encore libres. Maggie s’y dirigea et attrapa un tabouret pour s’asseoir en face du serveur tout mimi fut-il.

    « Uno Vodka, querido. »Commanda t-elle en lui lançant un clin d’œil.

    Ce soir là, la jeune femme s’était affluée d’un jean rapiécé comme elle aimait les porter et d’un T-shirt (Légèrement décolté) aux nuances mauves. Ses longs cheveux bruns, ondulés aux reflets fauves, étaient relevés en une sorte chignon. Niveau maquillage, Maggie avait surtout misée sur le Mascara. Ses lèvres n’avaient subis qu’une légère touche de bush brun.

    La jeune Brésilienne s’amusa un instant à faire pianoter ses ongles sur le comptoir, l’air ailleurs. Surement avait-elle la tête à sa journée assez fructueuse, pendant laquelle elle avait failli se faire renverser par une foutu bagniole ; Ou encore quand son boss lui avait dit, devant tout ses collègues, qu’elle devait consacrer plus temps a son travail qu’aux garçons, et pas l’inverse ! Rah, mais comment osait-il ? Comment pouvait-il prétendre qu’elle ne prenait pas sa place chez le FBI au sérieux ? Quel ingrat ! M’enfin, c’était un homme après tout, et les hommes restent des hommes. Aucun ne fait exception.

    «Voila pour vous, mademoiselle ».

    Maggie réagit à peine lorsque le serveur lui déposa son verre sous le nez. Ses pensées venaient de tourner vers le sujet ‘Mutants’ et la cicatrice qu’elle avait sur la hanche reprit instantanément vie. Depuis qu’elle travaillait aux cotes des agents du FBI, elle se posait de nombreuses questions. Tout d’abords, les Mutants étaient-ils des gens biens ? La jeune femme avait de nombreuses raisons de penser qu’il y avait de tout. Autant de bons Mutants que de Mauvais Mutants, et c’est d’ailleurs contre ces derniers qu’elle bossait avec hargne. Ensuite, ou les Mutants étaient-ils ? La réponse qui lui venait a l’esprit était : Partout. Peut être même que parmi les gens présents dans cette petite boite de nuit. Qui sait ?
    Le regard de Magdalena balaya rapidement la salle, s’arrêtant sur chaque visage. Combien de Mutants se trouvait ici-même ? Au milieu de ces gens innocents ? Peut être bien que tous étaient Mutants… - Maggie fronça les sourcils – Non impossible, ils n’étaient quand même pas aussi nombreux.
    De temps à autre, la jeune Brésilienne avait aussi l’idée folle que certains de ses collègues soient des Mutants. N’importe quoi ! C’était carrément stupide de penser ca ! Pourquoi des Mutants voudraient-ils travailler dans une organisation luttant contre les Mutants…Absurde !
    Maggie revint brusquement sur Terre lorsqu’elle entendit que quelqu’un lui parlait. Ce quelqu’un, c’était un magnifique jeune homme brun. La jeune femme ne mit pas longtemps a se mettre en marche [mode dragueuse /on].

    « Bonsoir, angèl »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette soirée là [Thomas]   Mer 12 Déc - 23:00

    « Vous êtes bien sur le répondeur du 555-xxxx, laissez un message après le bip sonore. »
    « Salut mon cœur, c’est Thomas, je voulais juste te prévenir que je vais rentrer tard ce soir, avec l’équipe on va passer la soirée dans une boîte de nuit donc ne m’attend pas. Passe une bonne soirée. Je t’aime. »

    Thomas raccrocha son cellulaire et se retourna vers ses co-équipiers qui faisaient semblant d’avoir la larme à l’œil. Foutus basketteurs ! En souriant, il asséna une tape derrière le crâne d’un ami avant de prendre son sac et de les suivre. Au programme restaurant puis après virée en boîte de nuit. Soyons honnête, il aurait bien aimé passer la soirée avec sa petite amie mais en même temps, l’éventualité de bien s’intégrer dans l’équipe, le poussa à accepter la proposition. Thomas n’était pas à plaindre, ses collègues étaient très sympas et l’ambiance chaleureuse malgré quelques tensions avec certains mais cela ne le surprenait pas le moins du monde. On ne pouvait pas s’entendre avec tout le monde du premier coup et puis, les joueurs restaient tout de même en compétition. Le début de soirée se passa dans une ambiance bonne enfant. Le restaurant était bien situé et à l’écart des regards indiscrets de quelques journalistes scrupuleux. Thomas veillait bien à ne pas boire plus que de raison, ne voulant pas retomber dans la même situation que la dernière fois. Chat échaudé craint l’eau froide et puis, ce n’était pas le genre de la maison. Du moins tant qu’un certain Winchester ne traînait pas dans le coin. Le mutant avait tendance à oublier que tout le monde n’avait pas le pouvoir de se régénérer et donc de ne pas subir les affres de la gueule de bois. Enfin bref, la petite troupe se dirigea vers la dernière boîte de nuit à la mode. Grâce à un des joueurs qui connaissait bien le videur, ils purent entrer sans le moindre problème. L’alcool aidant, les paris commencèrent à fuser et Thomas se prêta au jeu. Au bout d’un moment quand même, il quitta le jeu pour s’aérer l’esprit et puis il ne voulait pas trop se mêler aux pompoms girls. Disons que son passé ne le rassurait pas trop au niveau de ce genre de filles. Elles pouvaient être très gentilles mais une nouvelle fois, il ne préférait pas tenter le diable. Thomas se dirigea donc vers le bar où il ne restait plus qu’une seule place aux côtés d’une belle femme. Quoi ? On pouvait être très amoureux et reconnaître une beauté quand on en voyait une. Le basketteur lui adressa donc la parole et elle se retourna vers lui. A l’accent, il en déduisit qu’elle venait d’un autre pays mais encore là, il pouvait toujours se tromper.

    « Bonsoir, est ce que je peux m’asseoir à vos côtés ? Promis, je sais me tenir tranquille en présence d’une femme. »

    Avec un sourire chaleureux, il attendit sa réponse tout en faisant signe au barman qu’il désirait une bière. Ce dernier lui servit et après avoir payé sa consommation, il prit place aux côtés de l’inconnue qui venait d’accepter (enfin j’espère lol). Lui tendant la main, Thomas se présenta car après tout, on l’avait élevé dans le respect des civilités.

    « Je m’appelle Thomas et vous ? »

    [Désolé, je ferais mieux au prochain promis]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette soirée là [Thomas]   Dim 16 Déc - 3:21

    Magdalena affichait une petite moue réfléchie lorsque sa boisson arriva. Elle ne savait plus trop où elle en était avec ses relations amoureuses. Toujours à aller voir ici et là, sans jamais s’accrocher… Avec elle, il n’y avait que des aventures d’une nuit. Pourquoi ? Peut être parce que Maggie avait en quelque sorte peur d’aller voir plus loin.
    En fait, la jeune femme semblait adorer jouer avec l’amour, tout comme s’amuser à jouer l’entremetteuse pour son entourage ; En premier lieu : pour ses meilleurs amis, Peter (100 % gai) et Victoria. Magdalena avait souvent essayé de les caser avec quelqu’un : Sans résultat. Apparemment, la vie amoureuse n’était pas que difficile pour elle…

    Tout en sirotant sa boisson, la jeune Brésilienne regarda entrer dans la boite de nuit, une ‘meute’ de basketteurs fichtrement bien foutus, suivis des leurs petites glousseuses sur pattes : les Pom-Pom. Rah, qu’est ce qu’elle ne pouvait pas les encaissées celles-là.
    Maggie observa toute la petite troupe pendant quelques instants, avant de se reporter a son verre dont elle en bu les trois-quarts d’une traite. Aussitôt, des petites lumières apparurent dans ses yeux et il lui sembla que ses soucis s’évaporaient.
    Deux minutes plus tard, l’esprit de la jeune femme se remettait en place et Maggie commandait un nouveau verre.. Ceci n’est pas un exemple à prendre xD. On peut se dire, en la voyant ainsi, que Magdalena est une femme… Alcoolique : Faux. La nuance est que, comme elle tient plutôt bien les boissons alcoolisées, Magda se permet de temps à autre… Quelques ‘petits verres’. De plus, aujourd’hui, sa journée avait été pas mal stressante, alors comment peut-on lui en vouloir de se rafraichir les idées ?
    Bon, voila, s’en est tout de ce petit débat alcoolique xD, revenons à nos moutons, ou plutôt à Maggie.
    Celle-ci était sur le point de s’enfiler son deuxième verre lorsque l’un des basketteurs se glissa sur le siège libre a coté d’elle, et lui adressa parole. Il était si chou… Finalement, Songea Magda, la chasse était bonne, pour le moment.
    La jeune Brésilienne délaissa son verre de Vodka pour reluquer discrètement ce jeune homme. Ce n’était pas tous les jours qu’il y en avait des comme ca, ici, et Maggie espérait que ce bonhomme mordrait a rapidement a l’hameçon.
    C’est alors qu’il la salua chaleureusement. A ces mots, la jeune femme eut un sourire amusée et lui répondit malicieusement :

    « Bonsoir, mais oui, evidentemente, ce n’est pas une place réservée, et puis, en ce qui concerne la tenue, il faudrait déjà que moi je sache me tenir en présence d’un homme.. »

    Elle eut un petit rire, rapidement couvert par le son grandissant de la musique et des cris surexcités sur la piste de dance. Maggie jeta un petit coup d’œil par-dessus son épaule et découvrit que les responsables de tant de boucans, étaient les Pom-Pom et leurs copains de danse. Ah là là…
    Magdalena fut alors surprise lorsque le jeune homme lui tendit la main. De nos jours, les basketteurs bien élevés sont très rares. Enfin, selon Maggie. Celle-ci serra alors avec chaleur la main de l’homme.

    « Moi c’est Magdalena Ackerna, dit-elle en lui glissant un petit clin d’œil. Mais tout le monde m’appelle Maggie. »

    Thomas… Ca sonnait mignon… D’ailleurs, c’était trop mignon pour qu’il soit un mec non casé. Mais tant pis ! Apres tout : Qui ne tente rien, n’a rien, et puis ce n’était pas la première fois que Mlle Ackerna draguait un homme prit.
    La jeune Brésilienne rapprocha discrètement son siège de celui du Basketteur, tout en ne quittant pas celui-ci des yeux.

    « Alors comme ca… Vous venez souvent en boite ? Je ne vous avais jamais vu ici… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette soirée là [Thomas]   Dim 16 Déc - 21:05

    Thomas se disait qu’après tout, autant s’intégrer convenablement avant le premier match sous les bannières de l’équipe de New York. En plus, dans le mois qui s’écoulerait, il y avait de fortes chances qu’il devienne une nouvelle fois le capitaine de son équipe. Ce poste, il l’adorait car cela entraînait pas mal de responsabilité et autant le dire, le mutant aimait ce rôle de leader pour justement amener l’équipe à son maximum. Mais avant, il devait se faire accepter et surtout se faire apprécier des autres joueurs. On ne devenait pas aussi facilement leader, il fallait mériter cette place et Thomas était prêt à se battre pour ça. Il faut dire qu’il faisait parti des hommes qui se donnaient à fond dans n’importe quelle quête. Des qu’il entreprenait quelque chose, il se livrait corps et âme à cette tâche. Thomas pouvait aisément être qualifié de passionné mais des fois, cette qualité pouvait se transformer en défaut ou inconvénient car plus dure était la chute.

    Là n’est pas le centre du rp, non, reprenons où nous en sommes arrêtés. L’équipe ainsi que les pompom girl décidèrent de fêter un quelconque événement dans un bar non loin du stade. L’occasion rêvée pour notre basketteur de s’intégrer. Il entra donc sans problème dans le night club avant de s’asseoir sur la banquette, entouré de deux autres coéquipiers, avec qui le courant passé rudement bien. L’ambiance chaleureuse se fit plus déconneuse quand certains commencèrent à avoir un coup dans le nez. Thomas ne voulant pas participer comme deux autres basketteurs aux aventures graveleuses de ses collègues, immigra vers le bar. N’étant pas un super fan de la danse, il préférait de loin rejoindre un terrain qu’il connaissait bien. Avec ses meilleurs amis, ils écumaient les pubs irlandais. Tant pis, il ferait sans et puis un bar reste un bar. Il éviterait juste de déclencher une rixe !

    C’est ainsi qu’il se retrouva à faire la connaissance d’une jeune femme somme toute ravissante, il fallait bien le dire. Quoi, le fait d’être casé n’empêchait en rien de regarder. Il fallait juste ne pas toucher à la marchandise. Voila qu’il se mettait à parler comme les McLane. Son cas était donc véritablement désespéré. Enfin bref, retournons à nos moutons. La belle d’origine semble-t-il étrangère lui accorda le droit de s’asseoir à côté d’elle, accompagné d’une phrase comment dire aguicheuse ?! En souriant, Thomas la regarda, avant de rétorquer :

    « Je sais bien me défendre alors je devrais survivre. Au pire j’emploierai la technique des femmes. Je crierais au viol. »

    Sans perdre son sourire, il attrapa sa bière et en but quelques gorgées avant de la reposer sur le bar. Son petit accent étranger rajoutait à son charme même s’il fallait l’avouer, le monsieur n’était pas intéressé. Pas qu’elle ne mérite pas qu’on s’attarde sur sa personne mais plus parce que son cœur n’était pas libre. Après, ça faisait toujours du bien à l’ego de se faire draguer. Là, c’est fou ce qu’il ressemblait à son pote Dean. Thomas intercepta son regard vis-à-vis des pompoms girl et de la clique. Pas un regard des plus appréciateurs mais bon passons. Elle semblait ne pas lui en tenir rigueur alors autant en profiter.

    « Et bien enchanté Magdalena ou Maggie si tu me permets de t’appeler ainsi. Je peux te poser une question ma foi indiscrète ? Tu viens d’arriver à New York ? Je dis ça car tu as un petit accent étranger et comme je suis un grand curieux, je n’arrive pas à m’empêcher de m’interroger sur sa provenance. »

    Thomas but une nouvelle fois de sa bière, remarquant au passage que la demoiselle rapprochait son siège. Il mit cela sur le compte que ça serait beaucoup plus facile pour eux de converser. Avec les décibels provenant de la musique, c’était assez difficile de tenir une conversation soutenue.

    « A dire vrai, je suis plus un fervent défenseur des bars irlandais. Je n’aime pas trop danser en réalité, je danse comme un pied alors dans un pub, je me ridiculise moins. Et toi ? Je dis toi, mais si tu préfères qu’on se vouvoie comme deux vieillards, ça me va tout aussi bien quoique je me rends compte que je te tutoie depuis tout à l'heure ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette soirée là [Thomas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette soirée là [Thomas]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Besoin de compagnie en cette soirée si particulière | Naddon
» nous n'oublierons jamais cette soirée (azrael&woody)
» Cette soirée où tout à basculé ? Abby
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Chronicles™ :: • ARCHIVES • :: Avant Fermeture-
Sauter vers: